Le Chien Rose

Un grand n'importe quoi dans la tradition des grands n'importe quoi du net
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)

Aller en bas 
AuteurMessage
niko13
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Mar 31 Aoû - 20:14

Bien, alors que j'en suis encore a me demander ce que pourrait bien etre ma modeste contribution a cette gentille communaute rose, je me suis decide a vous faire decouvrir (pour ceux qui ne connaissent pas) un monument de litterature SF/Fantasy, j'ai nomme (roulements de tambours, splatch !! karoli )...

DISCWORLD (en VO) ou les Annales du Disque Monde !!!!

clapclap clapclap (merci, merci)

Donc, kezako ?
Eh bien, c'est une serie de romans (24 ! pas encore tous traduits en francais), ecrits par un anglais legerement timbre du doux nom de Terry Pratchett (oui, comme les Terry Gilliam et Terry Jones, Terry Pratchett est aussi cingle que les deux autres Terry sus-nommes).

Dekoikssakauze ?
Ah, vaste sujet ma foi...
On va commencer par l'essentiel, l'univers (eh ouais, c'est de la Fantasy, donc un univers cense etre tres different du notre, mais pas tant que ca finalement...).
L'univers est donc constitue par un disque plat, ouais plat comme une crepe...
Jusqu'ici, tout va bien.
Seulement, ce disque en rotation repose sur le dos de quatre elephants gigantesques (plus que ca meme !!), Bérilia, Tubul, Ti'Phon et Jérakine, ceux-ci reposant sur la carapace d'une tortue stellaire, la Grande A'Tuin.

Si si, ca donne ca:

La lumiere naturelle y est lente, elle se traine generalement a la suite du mouvement du soleil. Le moyeu est constitue d'une enorme pointe, Cori Celesti, ou sejournent les Dieux qui passent leur temps a jouer avec les destinees des humains et autres, lorsqu'ils se souviennent que ces derniers existent.
Bien sur, comme tout monde de fantasy, le Disque est peuple de creatures diverses "a la tolkien", la magie y est omnipresente, souvent trop d'ailleurs...

L'attraction principale de ce monde est une ville double, tentaculaire, repondant au nom de Ankh-Morpokh. Le fleuve qui la traverse de part en part (l'Ankh) y est presque solide, oui Jesus pourrait marcher dessus plutot qu'a cote pour une fois...
Gouvernee (geree) par un Patricien elue a l'unanimite (vu qu'il se presente seul aux elections), la ville est constituee de differentes guildes aussi puissantes que timbrees. Parmi elles, la Guilde des Magiciens, incompetens et dangers notoires, et leur repaire, l'Universite Invisible (et son redoutable bibliothecaire); ou bien la Guilde des Voleurs, legale du moment que l'on s'acquitte de son permis de voler...

Bien sur, l'originalite d'un tel monde rejaillit sur les habitants d'un tel monde. Veritables caricatures des comportements sociaux de notre quotidien, ils sont le terreau fertile pour de nombreuses histoires toutes plus farfelues les unes que les autres.

Cette serie de romans constitue une veritable exhutoire pour l'auteur, un florilege de critiques acerbes de notre gentille societe (voire meme du genre humain) mais toujours enrobees d'un humour monty pythonesque de tres bon aloi.

Personnages pittoresques, aventures echevelees, situations rocambolesques, humour non-sensique et/ou referentiel et grosses rigolades en perspectives, va ami lecteur potentiel, cours-y te precipiter sur les recueils de cette grande saga !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1613
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Mar 31 Aoû - 22:17

Ca a l'air d'être assez cool, ça fait un baille que je n'ai pas lu ce genre de littérature (j'ai arrêté à 16 ans) si j'ai de quoi ce mois çi, je chercherais ça.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niko13
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Mer 1 Sep - 11:34

Mr Meuh! a écrit:
Ca a l'air d'être assez cool, ça fait un baille que je n'ai pas lu ce genre de littérature (j'ai arrêté à 16 ans) si j'ai de quoi ce mois çi, je chercherais ça.
Attends, je vais faire une petite chronique de ceux que j'ai lu (15), par ordre chronologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lamule
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 260
Age : 42
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Quelque part à l'Ouest de Chartres
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Mer 1 Sep - 11:41

J'ai lu les dix premiers tomes je crois. Mais ça fait un moment que j'ai arrêté... momentanément bien sur.
Les tomes sont indépendants les uns des autres m^me si quelque fils conducteurs percolent entre-eux.
C'est surtout le fourmillement d'idées saugrenues qui font de ces bouquins des bijoux.
Une qui m'est restée, c'est un truc comme ça:
Les idées sont de petites particules qui traversent l'univers et touchent au hasard des cerveaux. Si ce dernier est capable de la comprendre il a l'idée. Ainsi, à 1000 Kms de Ankh-Morpock, un paysan fut heurté par la particule qui donnait l'idée que la masse des choses avait une énergie proportionnelle à la célérité de la lumière au carré. Il secoua sa tête et continua de bêcher son champs...
Et puis, LE personnage incontournable (pour moi) qui revient de temps à autres: LA MORT. Qui ne parle qu'en lettres capitales, et dont les mots sont si lourds qu'ils pourraient ancrer les navires à quai. yeah !
C'est que du bonheur.
Premier tome pour Mr Meuh: La huitième couleur. In-con-tour-nable pour qui aime les touristes belges, les mages foireux et les malles indiennes dont le regard est insoutenable quand bien même elles n'ont pas d'oeil mais plein de pieds.... pimpon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niko13
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Mer 1 Sep - 16:52

Lamule a écrit:
Et puis, LE personnage incontournable (pour moi) qui revient de temps à autres: LA MORT. Qui ne parle qu'en lettres capitales, et dont les mots sont si lourds qu'ils pourraient ancrer les navires à quai. yeah !
C'est que du bonheur.

IL N'Y A PAS DE JUSTICE, IL N'Y A QUE MOI !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lamule
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 260
Age : 42
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Quelque part à l'Ouest de Chartres
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Mer 1 Sep - 16:58

[quote="niko13"]



J'aime bien la fois où LA MORT nous fait une petite déprime, et va se mettre au vert en laissant sa boutique à un apprentit. Il/Elle parcours le disque-monde et fait de petits boulots. Dont faucheur de blés (avec une dextérité incroyable, et une faux si acérée qu'on voit à travers), et surtout à un moment il fait pizzaloïo:

S'en suit une scène indescriptible:

-une pizza 4 fromages une!
-ÇA MARCHE !

wouaha wouaha wouaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niko13
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Mer 1 Sep - 18:46

Z'etes prets ? Bon, ben on y va alors...

La Huitieme Couleur (The Color Of Magic)


Introduction a l'univers particulier mitonne par Pratchett, l'action de ce roman se situe dans la ville tentaculaire de Ankh-Morpork, ville aux milles visages comme qui dirait, ses mages gras et inutiles, ses assassins fourbes et cruels, ses voleurs proceduriers et organises, son fleuve a couper au couteau....

Rincevent, est un mage rate, recale a l'Universite Invisible. Peureux et lache, son seul pouvoir est d'attirer les ennuis telle une merde de chien attirant les pieds des passants.
Son chemin croise celui de DeuxFleurs, extremement chanceux et de bonne humeur, mais surtout individu de la pire espece qu'il soit: un touriste.
Accompagne de son Baggage* (sorte de malle a pattes tres rancuniere, mangeant de tout, des chips aux agresseurs divers et varies), ce dernier decide d'engager Rincevent pour lui servir de guide au cours de ses peregrinations.

Bien sur, c'est pas gagne d'avance...

Veritable parodie de romans fantasy plus conventionnels, ce livre permet de se familiariser avec l'univers loufoque du Disque-Monde, et le style d'ecriture tres vivant du sieur Pratchett. Hilarant et parodique, cela va de soit, et ca deviendra une constante dans la serie...

Au fait, la huitieme couleur, kezako ? C'est l'octarine, couleur de la Magie, omnipresente sur le Disque (pour le plus grand plaisir des petits et des grands).

*le Baggage, c'est ca:


Dernière édition par le Mer 1 Sep - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niko13
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Mer 1 Sep - 19:11

Le Huitieme Sortilege (The Light Fantastic)


Suite directe du livre precedent (la seule et unique fois dans toute la serie quasiment) et fin des aventures de l'equipee improbable: Rincevent, DeuxFleurs le touriste et son Baggage hargneux.

Rejoints pour l'occasion par Cohen Le Barbare, le heros le plus celebre du Disque (mais aussi le plus vieux) et par le redoutable Bibliothecaire de l'Univeriste Invisible d'Ankh-Morpork.
Il y est question ici de fin du monde (bien entendu), d'une partie de cartes avec LA MORT, de sortilege extrement puissant (le huitieme sortilege du titre), de dentier en diamant et de boutique itinerante (oui, celle qui apparait et disparait n'importe ou par magie ou caprice...).

Sur la lancee du premier bouquin, la voie royale est toute tracee.
Personnages attachants, situations portnawakesque, generalement on est accroc a la fin du premier bouquin donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niko13
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Ven 3 Sep - 16:07

La Huitieme Fille (Equal Rites)


Premier des romans a situer son action ailleurs qu'a Ankh-Morpork, on se trouve ici dans les Montagnes du Belier. Dans le petit village de Trou-d'Ucques plus precisement.

Selon la tradition, un mage ne peut transmettre son bourdon (sa baguette magique, taille baton de berger, et pas du Justin Bridou !) qu'au huitieme fils d'un huitieme fils (ouais, le chiffre 8 est important, puisqu'il est hautement lie a la Magie du Disque).
Faut savoir que les mages peuvent predire leur propre mort (pratique ca), et sont surtout mysogines au dernier degre (ca a pas vraiment de lien avec l'assertion precedente, mais c'est important pour la suite).
On a encore jamais vu de femmes mages, manquerait plus que ca tiens !! Des sorcieres oui, mais c'est pas pareil...Des femmes mages !! Ca va pas de dire des idioties comme ca non ?

Tambour Billette, un mage sur la fin, decide d'aller faire un tour a Trou-d'Ucques pour y leguer son savoir magique (son bourdon quoi, suivez un peu !!) au huitieme enfant d'un huitieme fils...sauf que ce charmant bambin ne se revele etre rien d'autre qu'une charmante bambine, la petite Eskarina.

Eskarina sera prise sous son aile par Esmé Ciredutemps, dite Mémé, la sorciere du coin, vieille fille acariatre et surtout...redoutable !! (ben oui, c'est un sorciere quoi, donc ca impressione beaucoup les bouseux du coin)

Premiere aventure d'une des figures emblematiques de la saga, Mémé !! Moins foldingo que les precedents (et que les suivants), mais toujours aussi drole et fin et pertinent et indispensable et...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niko13
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Ven 3 Sep - 16:20

Mortimer (Mort)


Mortimer, dit Morty, est un gentil garcon. Mais, comment dire, il n'est pas que bon a rien, il est surtout mauvais en tout. Oui, on peut dire qu'il est bien brave, et qu'on l'aime bien au village...
"Il a du coeur" dit son propre pere, mais a part ca...
Helas, meme a la foire aux embauches, personne ne le prends comme apprenti. Personne ? Non, y'aurait bien quelqu'un, mais ca a l'air de quelqu'un d'assez...particulier.

En effet, LA MORT ayant decide de voir ailleurs si il* y etait, decide d'embaucher Morty comme apprenti, histoire d'avoir un peu moins de boulot...

Livre exceptionnel, ou l'on part a la decouverte de l'univers particulier de la Grande Faucheuse...LA MORT !!! (tin din !!)
L'un des personnages les plus attachants, particuliers, originaux...cultes !!

Bien sur, ca reste drole, enleve et tres bien ecrit, passionant de bout en bout. L'un de mes bouquins preferes, pour un de mes personnages fetiches.

*oui, LA MORT est masculin singulier, merci pour lui, ne demandez pas, c'est comme ca et pis c'est tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1613
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Ven 3 Sep - 16:56

Morti, putain le nombre de personne qui m'ont appelé comme ça.... green et putain que j'ai toujours détesté ça... Rolling Eyes pas d'accord

Apprenti pour la Mort, le Mâle nécessaire... pfff!

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niko13
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Ven 3 Sep - 17:24

Sourcellerie (Sourcery)


Plus fort que la Magie, y'a la Sourcellerie, puissance thaumaturgique de l'Aube des Temps qui ne s'exprime que via un huitieme fils d'un mage.
Un mage banni de l'Universite Invisible, ourdit un malefique plan de vengeance. Il choisit de s'incarner dans son propre bourdon afin de le leguer a son huitieme fils, sourcellier donc, et ainsi mieux le controler pour arriver a ses fins.

Alors bien sur, il en va de la survie du Disque.
On se demande bien ce que Rincevent vient faire dans cette galere (mais lui aussi se le demande, comme toujours...). Designe par le chapeau de l'Archichancelier de l'UI, il est accompagne de son Bagage et du redoutable Bibliothecaire (ook !), et fera equipe avec Conina, la fille de Cohen le Barbare, qui brise les coeurs et les cranes, mais aussi avec Nijel le Destructeur, héros par correspondance, ...

La suite hilarante des aventures de Rincevent.
Pratchett se revele ici metteur en scene d'une super production hallucinante, vertigineuse et toujours absolument drole au dernier degre, et ne lesine pas sur les moyens: la Fin du Monde, les 4 Cavaliers de l'Apocalypse (dont QUI VOUS SAVEZ...), les Geants des Glaces...
Encore une fois, l'un des meilleurs recueils de la serie, l'un de mes preferes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1613
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Ven 3 Sep - 17:44

Pour les quelques pages que j'ai lu il est plus que drôle, ses disgressions sont poétiques tout autant que malignes, par exemple les arbres qui n'entendent pas les coups de hache parce que le temps pour eux se déroule différement, ou les vieilles éphémères qui ralent qu'avant c'était mieux (c'est à dire avant il y a 20 minutes green ) que le respect se perd et tout ça... je sens que ça va me rafraichir tout ça.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niko13
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Ven 3 Sep - 17:49

En fait, en plus de son humour et son imagination debordante, j'aime beaucoup aussi le style de Pratchett.
Par exemple, pour lui, on ne claque pas une porte, c'est une plutot "la porte qui claque avec mepris". Il a cette manie de donner une attitude, un caractere propre a n'importe quel objet, cela rends le recit tres vivant.
Et puis, il aere beaucoup son texte, c'est tres agreable a lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fausse couche
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 171
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur une chaise
Date d'inscription : 23/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Sam 4 Sep - 20:13

Je préfere nettement;Les Disques-Monde dans ton Anus,mais c'est vrai que c'est réservé a un public d'initié-e-s(saignements,douleurs,diarées incontrolables,etc...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1613
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Sam 4 Sep - 21:03

Tu troll encore une fois ce topic tu finis dans la cage !!!

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fausse couche
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 171
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur une chaise
Date d'inscription : 23/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Sam 4 Sep - 21:24

Mr Meuh! a écrit:
Tu troll encore une fois ce topic tu finis dans la cage !!!
Pourquoi tant de haine? angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1613
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Sam 4 Sep - 21:31

pourquoi pas d'abord ? DEHORS MALPROPRE !!!

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fausse couche
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 171
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur une chaise
Date d'inscription : 23/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Sam 4 Sep - 21:36

MrMeuh,il est vache!!

































J'ai honte oups














Mais en fait non!monstre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1613
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Jeu 16 Sep - 22:54

Bon, ayé, lu les deux, avec une préférence pour Sourcellerie et Nigel son héro barbare hilarant et son cris de guerre effroyable : "hum, excusez-moi", la fille de Cohen le barbare qui fait parfois sa tête de boite au lettre et après tout va mal, et pis aussi l'inénarable Bagage et son non moins marrant Rincevent qui a l'air d'un lapin en colère, d'après le sourcelier... sinon le Faucheur j'ai adoré la scène où la Mort apprend à un coq à chanter correctement... un coq disslexique... green

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niko13
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Lun 20 Sep - 14:07

Mr Meuh! a écrit:
Bon, ayé, lu les deux, avec une préférence pour Sourcellerie et Nigel son héro barbare hilarant et son cris de guerre effroyable : "hum, excusez-moi", la fille de Cohen le barbare qui fait parfois sa tête de boite au lettre et après tout va mal, et pis aussi l'inénarable Bagage et son non moins marrant Rincevent qui a l'air d'un lapin en colère, d'après le sourcelier... sinon le Faucheur j'ai adoré la scène où la Mort apprend à un coq à chanter correctement... un coq disslexique... green
Heureux que cela t'ait plu !!!
Y'en a encore un paquet a decouvrir, et encore plus de personnages loufoques...

Bon, je vais pas tarder a continuer ma petite presentation des annales du DM, maintenant que mon souci internet est regle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niko13
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Mer 22 Sep - 17:11

Trois Soeurcieres (Wyrd Sisters)


Au royaume de Lancre, le bon Roi Valence se fait assassiner, cause naturelle pour un roi s'il en est. Son successeur, le Duc, decide de redorer le blason du royaume, et des finances. Ca va filer droit !!!

Alors c'est sur, lorsqu'il desire lever l'impot pour tout le monde, y compris les sorcieres (exemptees jusqu'a present pour cause de sorcellerie aigue), ca coince.
Il faut dire que les manieres du nouveau souverain par defaut ne sont pas du gout du convent fraichement cree: la redoutable Mémé Ciredutemps (experte en tetologie), la joviale nounou Ogg (experte en beuverie, jambes legeres et chansons paillardes) et Magrat, l'apprentie sorciere (qui respecte toutes les indications de ses livres de sorcellerie mais n'arrive pas à faire pousser des pustules sur son visage).

Le peuple craint les sorcieres, c'est normal et dans l'ordre naturel des choses (ca fait partie de la panoplie). Le Duc lui ne les aime pas, elles interferent avec ses ambitions. Logiquement, il va tenter de s'en debarasser, aide de son bouffon (issu de la tristement celebre Guilde des Fous d'Ankh-Morpork).

Premier livre sur le trio de sorcieres des Montagnes du Belier.
Relecture de Shakespeare, hilarante, cela va sans dire, et surtout un trio de vieilles biques tres attachantes (en fait 2, Magrat n'est pas vieille, mais ca reste une sorciere).
Alors bien sur, on a droit a la totale: des rois, des nains, des heritiers, des bouffons, des trolls, des fantomes (Shakespeare's style)...et meme le premier ravitaillement en vol d'un balai de sorciere.

Indispensable ? Ben pardi !!! yeah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1613
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Mer 22 Sep - 22:39

Ca fait penser que quand même, Rowling a dut faire quelques emprunt à notre ami, Lupin l'homme-garou, l'université des mages, l'histoire du chapeau qui parle... au début je me suis dit que c'était un heureux hasard, mais je commence à avoir des doutes.

Bon, moi ayé j'ai craqué, donc la Huitième Couleurs, le Huitième Sortilège, la Huitième Fille et Mortimer off course.

Bon et pour faire bonne mesure histoire de me donner une caution de type vachement cultivé, Tolstoï (ça sera mon premier) une rareté parce que peu publié (c'est pourquoi je me suis précipité sur le dernier exemplaire qui restait) mais qui est devenu peut-être un poil indispensable aujourd'hui : "Hadji Mourat." ou le récit d'un des derniers rebelles tchétchènes du siècle dernier par un homme qui a lui-même participé aux campagnes punitives de la russie tsarine en terre tchétchène.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niko13
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Ven 24 Sep - 17:27

Pour le chef qui s'impatiente (et qui est accroc !! héhéééé )...
Pyramides (Pyramids)


Le petit royaume ancestral du Jolhimôme, est en emoi. Le pharaon Teppicymon XXVII est mort et son fils va lui succéder (comme c'est la tradition).

Mais pour Teppic, le jeune heritier, fraichement promu de la Guilde des Assassins d'Ankh-Morporkh, la tache de pharaon s'annonce colossale, pharaonesque (on applaudit le jeu de mots hop! ). Responsable du lever et du coucher du soleil, de l'abondance des recoltes...

Difficile pour ce jeune homme avide d'aventures de s'epanouir encadre par une cohorte de pretres fanatiques. Surtout qu'en plus, la Grande Pyramide batie pour son pere vient de creer une faille spatio-temporelle dans laquelle se precipitent toutes sortes de choses bizarres.

Quel livre !! Pamphlet contre le fanatisme religieux, c'est l'un des ouvrages les plus brillants de la serie (a mon avis).
Bien entendu, cela reste dans le domaine du doux delire pratchettien, on y trouve en vrac: des vaches grasses et des vaches maigres, des momies vagabondes, des crocodiles sacres, le Sphinx et son enigme; les Divinites Ancestrales du Jolhimôme et meme le Plus Grand Mathematicien du Monde (dont je ne revelerais pas l'identite wouaha ).

Indispensable !!! (tiens, y'a de l'echo non ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niko13
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Mer 13 Oct - 19:26

La suite !! La suite !! La suite !!!
Tout de suite !!! hop!
(z'avez remarque comme ce topic a le chic pour apparaitre et disparaitre comme par enchantement, comme les boutiques magiques)

Au guet ! (Guards ! Guards !)


A Ankh-Morpork (Cytes Aux Mylles Vysages...comme qui dirait), une obscure societe secrete complote secretement (ben ouais !) pour remettre un roi sur le trone de la ville, en lieu et place du Patricien Veterini. Crimes non reglementes par la Guilde des Assassins, disparition d'un livre de la Bibliotheque de l'Universite Invisible (ook !), le trouble regne sur la ville...
Et si le meutrier etait un...Dragon !??!!!

Mais le Guet Municipal veille...
Dirige d'une main experte mais lasse par le capitaine Vimaire, ses adjoints Colon et Chicard, et les nouvelles recrues (Carotte, le nain roux d'1m90, et le Bibliothecaire revanchard qui arbore sa plaque de la Defense Simienne du Territoire), la force de police la plus inutile du Disque Monde mene l'enquete.
Et tout le monde sait tres bien qu'il ne faut pas reveiller un flic qui dort...

Ah, premier episode du cycle relatant les aventures du Guet Municipal.
Parodie de films policiers, c'est bien entendu un vrai regal totalement delirant et hilarant.

Un must ! (vous vous en doutiez hein ? héhé )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
niko13
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/08/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Mer 13 Oct - 19:45

Faust Eric


Eric est le plus jeune demonologue du Disque. Mais bon, aucuns demons ne repondent a ses invocations. Cependant, un jour, le mage le plus incompetent (Rincevent) et son accessoire de voyage (le redoutable et redoute Baggage) se materialisent dans son pentacle d'invocation.
Alors bien sur, Eric a des voeux tres communs: l'immortalite, dominer le monde...

Suite directe des aventures de Rincevent (abandonne lachement dans Sourcellerie), Pratchett signe ici une aventure folle, ou l'on va de la guerre de Tsort, a l'Aube des Temps en passant par les Enfers...

Aussi bon qu'il est court helas, mais un livre indispensable tout de meme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1613
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Mer 13 Oct - 20:12

Je lirais le Guet volontier quand j'aurais terminé mon Tolstoï (première fois que j'en lit un et je suis très agréablement surpris, rien à voir avec le côté ampoulé et ultra descriptif des auteurs de l'époque)
Et pis Eric, ça me ferait bien marrer de voir Rincevent la malchance et Bagage prit pour des démons du 7ème cercle (je vois d'ici le bordel ! clapclap )

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Markus
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 403
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Sur la dépouille du dernier mec qui m'a posé cette question
Date d'inscription : 16/04/2005

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Jeu 21 Avr - 12:46

Pour l'amateur des annales je conseillerais Les aventures de Kalon dispos sur [url]http://mapage.noos.fr/aspexpl/kalonbrw.htm [/url]ou encore le très connu donjon de Naheulbeuk sur www.penofchaos.com/warham/donjon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1613
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Jeu 21 Avr - 15:01

Bon je viens de sortir des Zinzins de Olive-Oued parodie sur la naissance d'Hollywood, bin pour le moment (ou bien est-ce une pénurie d'octofère dans mon cerveau) je trouve que c'est le moins réussi de tous. De bons moments cela va s'en dire, mais certain gag un peu trop attendu, comme la femme géante sur la tour avec le bibliothéquaire (ook ?) c'est dommage parce que justement il y aurait un sacrée boulot de parodie à faire sur Hollywood...

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MisterWhite
micropénis
avatar

Nombre de messages : 305
L'endroit où j'ai mes fesses posées : A ta droite...non, ton autre droite...
Date d'inscription : 28/03/2005

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Ven 22 Avr - 0:01

Rahhhh vous etes chiants à donnez envie aux gens de lire aussi!!!
Moi qui me suis promis de lire la totalité de l'oeuvre de Philip.K.Dick avant de passer à autre chose, me voila qui risque de faillir à ma paroles...
MEURT TENTATEUR, DEMON nerf ! nerf ! nerf ! nerf ! GNAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
arf arf arf arf arf arf arf arf arf arf arf arf arf

Ouai bon je retourne me coucher moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monnombril.skyblog.com/
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1613
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Ven 22 Avr - 16:16

Ah bah ici, vu le taulier, t'es mal barré si tu veux pas être tenté question lecture. En un an, sans maison, j'ai facile remplit une bibliothèque futur de quand j'aurais une maison, résultat ça déborde de partout où je traine.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Markus
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 403
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Sur la dépouille du dernier mec qui m'a posé cette question
Date d'inscription : 16/04/2005

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Ven 22 Avr - 16:46

Ca me rappelle mon paternel,fervent lecteur,qui en était jusqu'à tapisser les murs de ses toilettes (son endroit privilégié pour lire) avec des bouquins Fun!!! (Jusqu'à ce que ma belle-mère décide que c'en était assez et qu'elle aille vendre au marché le surplus de livres lus (à une bonne dizaine par semaine ça commençait à faire beaucoup!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1613
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   Ven 22 Avr - 16:55

Ce genre de truc me fascine, une fois il y avait un reportage sur un très vieil érudit à la télé, un linguiste qui parlait même des langues oubliés, il avait même des murs entiers de livre, son appartement ressemblait à une caverne de papier.... mais bon je crois que ça me déprimerait un peu au bout du compte, j'ai pas vocation de porter des lunettes à double foyer et faire geeks façons bibliothécaire de Terry Pratchett (Ook ? Ta gueule !)

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Annales du Disque-Monde (Terry Pratchett)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pratchett, Terry] Les Annales du Disque-Monde - Tome 26: La Vérité
» [Pratchett, Terry] Les Annales du Disque-Monde - Tome 23: Carpe Jugulum
» Pratchett Terry - Pieds d'argile - Les annales du Disque-Monde T19
» Pratchett Terry - La huitième couleur - Les annales du Disque-Monde T1
» Les Annales du Disque-Monde, tome 32 : Monnayé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chien Rose :: les trucs qui bougent qui s'écoute qui se lise :: Lire-
Sauter vers: