Le Chien Rose

Un grand n'importe quoi dans la tradition des grands n'importe quoi du net
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Assassins de cinéma

Aller en bas 
AuteurMessage
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Assassins de cinéma   Mer 8 Sep - 19:02

Hier je revoyais d'un oeil (l'oreille occupée par la voix d'une blonde et d'un schtroumph avec l'ambition d'un troll) le pas mal du tout Mémoire dans la Peau et je me disais que décidément ce thème du tueur est un sujet que j'aime dans le ciné. Bon je parle pas 007, c'est pas vraiment un tueur, mais plutôt des gars comme Begnicio del Toro dans Traqué ou Jason Bourne donc. Alors quel sont vos pires et meilleurs films de flingueur
Pour moi voilà une liste...

Delon, grand spécialiste du genre en a fait deux trois pour moi :
Le Choc, pour l'égo démesuré du plus gros zizi du ciné français.
Big Gun, un polard italien 70, pas mal, Delon est froid, sinistre et la mafia assez bien décrite finalement surtout pour le meurtre final.
Scorpio, un autre polar 70, très violent (dans mes souvenirs) où l'Ego interprète un tueur de la CIA qui s'en prend à son mentor, Richard Burton (selon mes souvenirs toujours, pitier j'étais gosse et je l'ai vu au ciné à sa sortie... c'est dire)

Il y a bien entendu Nikita et Léon, qui a deux réunissent une bonne bande d'assassin, dont Réno évidement inoubliable dans le rôle de Victor le Nettoyeur, le meilleur personnage du film.

Il y avait aussi un film avec Sardou et Roland Giraud à contre emploi puisque super assassin dans Cross, qui est un petit film pas terrible mais bon c'était assez distrayant tout de même, où un flic s'associe avec un tueur à gage pour délivrer une fille.

Il y aussi Hitman de Peckinpah avec James Caan dans le rôle titre. La mode était aux arts martiaux grace à Bruce Lee, donc on y lève la gambette et il y a même des ninjas, mais franchement c'est le plus mous des Peckinpah selon moi. Sans compter que l'histoire est compliqué (et inutilement) vu qu'on était également en pleine parano U.S, et complot machin...

Assassin(s) et Assassins, les deux très oubliables films éponymes. Le nimportawak scénaristique d'un côté de Boukrief et Kasso avec un tueur sur le retour qui explique le métier à un gosse (le courts dont-il est inspiré est nettement mieux, vu l'humour noir) et l'autre, un truc de Richard Donner, véhicule pour Banderas et Stallone, creux, plat, inepte, sans intéret mais très, très redifusé par la chaine de Mr Coca.

Et puis heureusement aujourd'hui le ciné US (les français continuant de se turlupiner le bidule sur l'esthetisme à la... ici mettez le nom de Melville par exemple) a intégrer les notions du combats martials, celui en usage dans les unités spéciales : CQC (Close Quarter Combat, Kali... etc) et donc les tueurs sont devenus réellement redoutables, comme dans la Mémoire dans la Peau donc, Traqué, et même Chronicle of Riddick et pour bientôt Collateral, la Mort dans la Peau...
D'ailleurs le premier à avoir ouvert le bal fut Gibson dans l'Arme Fatale, un tueur ou quasi devenu flic, le combat final ayant relevé d'une variation diverse methode de copmbat (dont une inventé en prison pour pouvoir se battre contre plusieurs adversaires dans 9 m²)

Pour l'instant je me souviens que de ça, et pis si tu veux élargir au sujet des assassins marquants du ciné comme Max Van Sydow et le facteur dans les 3 Jours du Condor...

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrKlaus
Varan
avatar

Nombre de messages : 127
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Sur la cuvette des chiottes de MrMeuh
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Mer 8 Sep - 19:11

Mo ha ha "le choc" avec Delon.... T'as vraiment aimé ce film?


Sinon sur ce théme j'aime bien
"Big Guns",
"la cité de la violence" avec Bronson",
"tueur d'elite" (et pas Hitman) de Peckinpah,
"L'ombre du tueur" avec Yul Brinner
"Le flingueur" toujours avec Bronson


Bon pour l'instant c'est tout ce que j'ai en téte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Mer 8 Sep - 19:16

Si si Hitman, tu sais dans cette langue étrange qu'on appel l'anglais !
Le Choc ? Non j'ai pas aimé, c'est distrayant, en fait celui que j'aime là dedans c'est le patron de Delon, j'adore cet acteur et je ne me suis pas privé de lui dire.

Oui The Mechanic (et pas le filngueur bleuh ! ) trèèèès bien ce film, j'avais oublié, l'autre pas vu et l'ombre du tueur non plus.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrKlaus
Varan
avatar

Nombre de messages : 127
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Sur la cuvette des chiottes de MrMeuh
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Mer 8 Sep - 19:27

Justement le titre original du film de Peckinpah c'est Killer elite


Voilà ...


Sinon j'ai oublié de citer "le samourai" et "the killer"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Mer 8 Sep - 20:04

Autant pour oim, mais euh le Samouraï n'est pas un tueur si je me souviens bien, justement... mais bon je n'arrive qu'à me souvenir de Delon tirant une DS avec un glaçon à la place du visage, alors...

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Mer 8 Sep - 20:34

Pour l'instant je n'en vois qu'un est c'est le célèbre The killer de John Woo.

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Mer 8 Sep - 20:37

Et là coiffeur je te répond "yeurk" c'est pas un polard c'est une comédie musicale !!!!

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Mer 8 Sep - 21:00

lol
Jean Rochefort incarne un inénarrable tueur à gage dans Une cible émouvante de Pierre Salvadori.
Ne pas oublier également l'excellent Missouri breaks de Arthur Penn dans lequel Marlon Brando interprète un tueur aux méthodes toutes personnelles.

PS: Le samourai est bien un tueur à gage.

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Mer 8 Sep - 22:21

Oui la Cible est très bien "je suis une vieille grand-mère fatigué" aussi, surtout qu'il est féroce le tueur Brando. Sinon dans les dérivés autour d'histoire de tueur il y a Sabotage avec Mark Dacascos et Carey Ann Moss d'avant Matrix (d'ailleurs j'ai vu le film pile poil avant le second) où on voit l'usage d'un fusil sniper lourd, et pis aussi Assassin Warrior dont la bande annonce annonçait des images assez cool même si le film est semble t-il foireux. Ah y'avait aussi le film avec Dieudo et Loran Deutsch qui aurait pu être bien mieux (oublié le titre). Evidemment C'est arrivé près de Chez Vous, un peu hors sujet quand même. J'avais oublié Big Hit, que personnellement j'adore (scène d'assassinat très efficace). Le risible Expert (décidément Stallone) le Contrat (avec Arnie, un peu bof quand même) Terminator, un dérivée de tueur à gage (je parle du un le seul valable à mes yeux) et puis 8 têtes dans un sac qui n'est pas grandiose mais il y a des scènes marrante (les têtes qui chantent)

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Jeu 9 Sep - 10:15

Mr Meuh! a écrit:
Ah y'avait aussi le film avec Dieudo et Loran Deutsch qui aurait pu être bien mieux (oublié le titre).

Ce film se nomme H.S, ça ne s'invente pas.

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Jeu 9 Sep - 13:48

Henry, Portait d'un serial killer m'a beaucoup marqué. Nikita et Léon, bien évidemment.
La Cérémonie de Chabrol avec I. Huppert et S. Bonnaire: un petit choc final quand meme surprise
Et Heavenly creatures parce que............;

Voilà, c'est tout pour le moment green

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Jeu 9 Sep - 17:11

Oui mais non, en fait je ne parlais pas des tueurs psychotiques mais des pros payés pour ça... enfin bien essayé la blonde lol

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Jeu 9 Sep - 18:33

arf arf arf arf bleuh !

Oui pas d'arguments grrrrrrr

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Jeu 9 Sep - 21:05

Dans le genre "j'étais un tueur mais j'ai perdu la mémoire pour d'obscures raisons" il y a l'excellente série B de Avi Nesher Timebomb avec Michael Biehn et Au revoir à jamais de Renny Harlin avec Geena Davis.

rock

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Jeu 9 Sep - 21:19

Timebomb bof, Au revoir à Jamais ouais quelques scènes assez sympa (le combat dans la cuisine, l'évasion de l'immeuble et puis quand elle se fache tout rouge à la fin) mais les scènes "oniriques" sont quand même assez lamentables. Sinon il y a le Chacal, médiocre, risible (Richard Gere en ex de l'IRA pfff! wouaha ) mais une scène "d'initiation" pour la machine à tuer assez sanglante et au final marrante. Ah si tout le film avait pu avoir cette veine...

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Jeu 9 Sep - 21:21

Mr Meuh! a écrit:
Timebomb génial

Tout à fait d'accord avec toi, mr meuh!
Puisque tu cites le remake, on peut également évoquer Le chacal original avec DeGaulles pour cible, film réalisé par Fred Zimmerman.

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Jeu 9 Sep - 21:30

On est prié de ne pas déformer mes propos, ce film est hautement MEDIOCRE !!!! (et si t'essayes encore de faire douter de mon goût à qui que ce soit Arrow Jacques Dessanges.) pour l'autre Chacal, le vrai, difficile de dire que le second est un remake, c'est... en fait c'est rien. En tout cas Fox faisait un flingueur très crédible, lui. Malheureusement Willis a oublié que faire la grimace et se teindre en Besson ne suffisait pas pour être crédible.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrKlaus
Varan
avatar

Nombre de messages : 127
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Sur la cuvette des chiottes de MrMeuh
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Jeu 9 Sep - 23:07

Gordon Mitchell dans "Le coup du parapluie" le meilleur tueur de tout les temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Jeu 9 Sep - 23:17

MrKlaus a écrit:
Gordon Mitchell dans "Le coup du parapluie" le meilleur tueur de tout les temps...


_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Ven 10 Sep - 12:08

Bon, mr meuh! l'a cité mais c'était en pensant à un autre film. pfff!
Donc il y a Hitman de Roy London avec Forrest Whitaker dans le rôle du tueur et dont la cible n'est autre que Sherilyn Fenn.
Et comment passer à côté, maintenant que j'y pense, du sublime Ghost dog de Jim Jarmush avec le même Whitaker. rock'n roll

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MrKlaus
Varan
avatar

Nombre de messages : 127
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Sur la cuvette des chiottes de MrMeuh
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Ven 10 Sep - 18:54

J'prefere Mata et Harry les deux tueurs des "p'tites tétes" de Bernard Menez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Ven 10 Sep - 19:07

MrKlaus a écrit:
J'prefere Mata et Harry les deux tueurs des "p'tites tétes" de Bernard Menez...



_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Sam 11 Sep - 13:09

Et les tueurs de Pulp FIction(Travolta, Samuel L.Jackson, Harvey Keitel), personne n'y pense?

C'était pourtant une belle brochette, surtout Harvey Keitel Exclamation

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Sam 11 Sep - 17:02

Ouaip... bon Melvie a réussi à sortir une idée... c'est la fête ! clapclap

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vendetta
Peep-Show Man
avatar

Nombre de messages : 99
L'endroit où j'ai mes fesses posées : En train de me faire une corde de pièces de monnaie
Date d'inscription : 04/08/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Sam 11 Sep - 17:36

En même temps, il me semble que Keitel/Mr Wolf n'est pas un tueur dans Pulp Fiction.
Mr Wolf est un nettoyeur: il efface les traces du crime (enfin, de la bavure dirons-nous) commis.
Evidemment, on peut supposer qu'il ne crache pas sur un petit carnage de temps en temps, histoire de garder la main. green

Sinon, et pour rester dans le Tarantino, il me semble que personne n'a cité The Bride de Kill Bill.
Comme tueuse, elle se pose là pourtant. Cool

O'Vendetta - rock -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Sam 11 Sep - 17:40

Ouaip, mais en fait non je trouve pas. C'est bizarre mais je ne l'associe pas à un assassin, plutôt à une furie vengeresse, un genre de guerrier pas contant. Même si elle est censé être un assassin professionel. Il n'y a pas ce côté froid, presque mécanique que l'on retrouve chez les autres, même chez les deux tueurs de Pulp, vu le détachement avec lequel ils flinguent

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adamo
starlette qui couche pas
avatar

Nombre de messages : 30
L'endroit où j'ai mes fesses posées : rhoooo
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Sam 11 Sep - 23:25

Mr Meuh! a écrit:
MrKlaus a écrit:
Gordon Mitchell dans "Le coup du parapluie" le meilleur tueur de tout les temps...


Ah ben tin une photo de mon bled, cours Victor Hugo précisément, oui je sais tout le monde s'en fout mais moi je m'ennuie.

Sinon limite hors piste, l'ultime assassin:le terminator.
Bon y'a aussi Tom Cruise qui s'y colle dans "collateral".

Ah wé j'ai vu une grosse bouse cette semaine:the punisher hum hum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Sam 11 Sep - 23:30

Bin voilà, tout le monde savait que c'était une bouse et toi... t'es sortit de ton régime de banane et hop, oh une bouse ! pfff! il n'y a qu'un Punisher, et d'ailleurs ça aussi c'est un sacrée assassin, et c'est DOLPH LUNDGREN !

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adamo
starlette qui couche pas
avatar

Nombre de messages : 30
L'endroit où j'ai mes fesses posées : rhoooo
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Dim 12 Sep - 1:10

Certes......oui mais là non, comme je n'attendais strictement rien de ce film je me suis dit qu'une pointe d'indulgence accompagnée de quelques heinekeins m'aideraient à trouver 2,3 idées intéressantes dans cette petite daube annonçée.......mais même pas....c'est une juste une énorme bouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rebelle
Rapetisseur en chef
avatar

Nombre de messages : 76
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Dans mon slip
Date d'inscription : 17/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Dim 12 Sep - 22:17

N'oublions pas les westerns aussi:
Le Truand dans le Bon la brute et le Truand (me rappelle plus du nom de l'acteur, flemme de chercher)
Franck (Henri Fonda) dans Il était une fois dans l'Ouest.

Ca c'est des tueurs à gage, des vrais!! Smile

_________________
"Vous avez tous les jours des gens qui meurent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laglande.free.fr
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Lun 13 Sep - 9:31

Le rebelle a écrit:
N'oublions pas les westerns aussi:
Le Truand dans le Bon la brute et le Truand (me rappelle plus du nom de l'acteur, flemme de chercher)
Franck (Henri Fonda) dans Il était une fois dans l'Ouest.

Ca c'est des tueurs à gage, des vrais!! Smile

Attention, le chef coiffeur sort ses outils! happy banane
Le truand du titre est Eli Wallach et n'est qu'un petit voleur sans grande envergure. En fait, tu voulais sans doute parler de la brute, incarnée par Lee Van Cleef.

Wink

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rebelle
Rapetisseur en chef
avatar

Nombre de messages : 76
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Dans mon slip
Date d'inscription : 17/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Lun 13 Sep - 12:54

Ah oui, Lee Van Cleef, c'est ça! Dans mes souvenirs c'était lui Le Truand, et je croyais que Tuco était la Brute.

_________________
"Vous avez tous les jours des gens qui meurent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laglande.free.fr
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Sam 9 Oct - 23:59

et voilà le cinéma a trouvé son maître dans la question meurtrière, c'est lui :

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Dim 10 Oct - 0:30

Mr Meuh! a écrit:
et voilà le cinéma a trouvé son maître dans la question meurtrière, c'est lui :

wouaha wouaha wouaha wouaha wouaha wouaha wouaha wouaha wouaha wouaha wouaha

Bon, je sais , je n'ai pas vu le film, mais c'est un réflexe latent green
Non mais franchement regarde sa tronche sur la photo clapclap

Et encore heureux que tu n'aies pas mis Matt Damon Rolling Eyes lol lol

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bradaviel
petite bite
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 28/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Dim 10 Oct - 1:18

melvie a écrit:
Et encore heureux que tu n'aies pas mis Matt Damon Rolling Eyes lol lol

moi aussi je disais ca avant de voir le film pas d'accord green ( mais c vrai que wouaha quand meme un peu )


Dans la serie naze mais fun ( mais naze ) y'avait Chow Yun fat dans the replacement killers...
Wu Bai dans time and tide, aussi ...

et aussi terence stamp dans The Limey, qui est un sacré tueur dans tous els sens du terme


vous me dites si je suis hors topic, hein ? ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bradaviel.free.fr
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Lun 11 Oct - 16:44

Ce que je trouve marrant c'est le manque complet de psychologie de melvie sur ce sujet, oublie dix secondes que c'est ethan hunt là ou Tom Scientologue, je te jure que même là en ayant vu le film, et avant, je rigolais pas. Le regard est je trouve très parlant, enfin j'ai déjà vu ces yeux dans la vie, et ça fait pas rigoler... bon sinon en attendant et je pense que c'est fait exprès mais cette fameuse scène de la boite, dans sa construction me fait précisemment penser à Replacement Killer avec Chow Yun Fat, sauf que là elle est travaillé comme une réalité et l'autre comme un ballet d'esbrouffe

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adamo
starlette qui couche pas
avatar

Nombre de messages : 30
L'endroit où j'ai mes fesses posées : rhoooo
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Dim 24 Oct - 15:05









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Mar 26 Oct - 17:32

La cité de Dieu et Collatéral sont des films que je place sur une même échelle, avec ceux là, je me suis senti rassasié de cinéma pour un moment. J'ai moyennement aimé le tueur Gosth Dog, trop "intello" pour moi (qu'est-ce qu'Isaak de Bamkolé vient foutre là ?) quand au Chacal : wouaha et Last Man Standing.... bah rien un grand film vide, et c'est dommage parce qu'il y avait un peu de potentiel, Walter Hill au moins.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Ven 29 Oct - 9:24

Le "Ghost dog" trop intello? En voilà une drôle d'impression! J'ai beaucoup aimé ce film, l'aspect pataud du tueur masquant en fait l'agilité d'un félin.
Pour moi, le personnage d'Isaac de Bancholé est là pour accentuer le côté solitaire du tueur. L'une des rares personnes qu'il fréquente est un étranger ne parlant ni ne comprenant sa langue.

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Ven 29 Oct - 12:48

Moi aussi, j'ai bcp aimé ce film, et je suis d'accord avec ce qu'a dit le coiffeur surprise

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Ven 29 Oct - 19:11

Bien, disons que je trouve ce personnage pas inintéressant certes, mais ce n'est pas un homme réel, plus une icone, une référence cinématographique dans le corps d'un acteur plus cérébrale qu'autre chose. Voilà, pas intello, cérébrale. Comparé à Vincent ou Bourne qui sont deux antithèse en soit, l'un étant l'expression d'une certaine réalité et l'autre l'expression de ce que pourrait être un super assassin dans sa version romantique, le personnage de Gosth dog est plus directement sortit des multiples références cinématographique du cinéaste, entre autre sur le cinéma japonais. Je m'attendais à quelque chose aussi de plus "funèbre" est par certain côté ça ressemble à un comic book, particulièrement le final.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Ven 29 Oct - 20:33

Disons que Ghost dog épouse le rythme de son personnage principal: cool et légérement pataud par moment.

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adamo
starlette qui couche pas
avatar

Nombre de messages : 30
L'endroit où j'ai mes fesses posées : rhoooo
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Sam 6 Nov - 22:21

Hier soir j'ai découvert ce film belge, rien de transcendant mais un tueur à gages de plus avec des principes et comme lui dit en gros un flic dans le dit film"au fond vous êtes des mecs bien mais quand vous avez un probleme vous entrainez tout le monde, coupables ou innocents."




Sinon dans ce petit recensement il faut citer l'énoooooooorme Tim roth dans l'énooooorme tragédie:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Dim 7 Nov - 10:53

adamo a écrit:


Sinon dans ce petit recensement il faut citer l'énoooooooorme Tim roth dans l'énooooorme tragédie:


Bon sang mais c'est bien sûr! Comment ai-je pu oublier ce film magnifique!

Du coup, ça m'amène à repenser à Dernières heures à Denver de Gary Fleder avec Andy Garcia, le seul bon film de son réalisateur mais quel film!

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   Mar 9 Nov - 13:40

Mémoire c'est très bien, vu au ciné, en tout cas l'idée est excellente et l'acteur qui joue le tueur il est parfait, dur et sec, d'ailleurs il a ce côté de Roth, ce n'est pas un tueur sophistiqué du genre Collatéral ou la Mort dans la peau, clairement des pros entrainés. Ici ça sort de la rue, c'est tendu, carré. J'aime bien le début assez glauque du film belge aussi, même si l'usage du Dutroux et des fantasmes (jusqu'à preuve du contraire) autour (la grande manip) est un peu douteux

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Assassins de cinéma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Assassins de cinéma
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Green Manor - Tome 1: Assassins et Gentlemen [Vehlman & Bodart]
» [Giacometti, Eric & Ravenne, Jacques] Antoine Marcas - Tome 5: La croix des assassins
» 13 assassins
» L'épée de légende 03 - Le port des assassins
» [Lenormand, Frédéric] Médecine chinoise à l'usage des assassins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chien Rose :: les trucs qui bougent qui s'écoute qui se lise :: Le grand écran-
Sauter vers: