Le Chien Rose

Un grand n'importe quoi dans la tradition des grands n'importe quoi du net
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ce matin sur France-Inter

Aller en bas 
AuteurMessage
Lamule
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 259
Age : 42
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Quelque part à l'Ouest de Chartres
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Ce matin sur France-Inter   Lun 19 Juil - 12:47

Comme d'accoutûmée, entre neuf heures et huit heures, une personne politique et/ou célèbre était invitée. Aujourd'hui c'était Bussereau, un sous fiffre de Sarko à Bercy.
A la question de l'utilité du budget faramineux de l'armée, il a répondu en substance (en tous cas, la phrase qu'il a dite mettait les deux en liaison directe) que:
"Quand on voit les attentats de Madrid, il est nécessaire d'avoir des chars Leclerc"
Olé.
Il a dit entre autre que "beaucoup de Français se plaignaient des 35 heures et lui disaient qu'ils ne pouvaient pas faire d'heure sup, et donc gagnaient moins, et donc ne pouvaient plus s'acheter de grosse voiture (sic)"
Et, alors que la fameuse croissance, valeur aussi tangible que l'esprit saint, remontre le bout de son nez "il ne faut pas trop attendre de la croissance". Ah ça c'est sûr, quand elle n'est pas là il faut attendre qu'elle soit là et alors là vous allez voir ce que vous allez voir. Quand elle est là, et ben , oui elle est là mais faut pas trop rêver ma bonne dame.
Et puis il a sorti aussi un classique "Tous les jours il y a des Français qui disent à J.P.Raffarin 'Tenez-bon!" ... Faudrait des contrôles d'huissiers tiens, comme pour les votes SMS. rambo Je blague évidemment.

Ah oui j'oubliais. En réponse à un brave monsieur vraisemblablement d'âge vénérable, il a sorti sans rire et sans bégayer que "les contribuables moyens, comme vous et moi détestent ne pas comprendre comment leurs impôts sont employés"... en parlant de la... redevance. nerf !

Ce matin, il fait beau, un moineau s'ébroue sur mon balcon, le Vercors est oréollé de lumière et c'est beau.
La France a peur du terrorisme, de l'anti-sémitisme, des délinquants sexuels récidivistes, des bouchons sur les routes et du chômage. Heureusement qu'il y a le Char Leclerc, sinon je me demande bien à quoi on pourrait se raccrocher tiens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Mar 20 Juil - 17:40

Il est extraordinaire ce type, j'osais pas en imaginé des comme ça, pourtant Dieu sait si question auto promotion Sarkozy n'a rien a envié à Gilbert Trigano, mais alors celui-là, puisqu'on parle de Leclerc il serait super pour animer la foire à la tartiflette. Oui je sais on causait char mais dis donc si ce type n'a pas le sens des raccourcis faciles et de l'entertaining de démarcheur de chaussette, je veux bien que Sarkozy me lêche le cul...

Bah non la croissance faut pas trop en espérer voyez mon bon monsieur, parce que si vous croyez que la croissance va empécher les délocalisations et les plans de licenciement massifs permettez moi de vous dire monsieur que vous êtes aussi fourré le coude dans l'oeil. Ah, ah, je le sais monsieur le frère de monsieur est numéro 2 du Medef, c'est vous dire si je sais de quoi je parle. Hein ? Les terroristes ? Ah oui d'ailleurs on va bientôt s'équiper de missile sol air d'une capacité de 8000 kilomètre à neutrons qui sera capable de repérer un burnou à la trace... oui d'ailleurs nous comptons en vendre des centaines à l'Arabie Saoudite c'est pour ça que c'est mal la guerre en Irak, surtout depuis que l'amérique se fait fourrer profond. Non, non, monsieur ce ne sera pas comme le Leclerc, promis, pas cher, d'ailleurs à l'instar du Leclerc c'est pas le prix qui compte (quand on aime on compte pas) c'est l'entretien. Bah oui chaques missiles demanderas l'achat d'au moins 310 polytechniciens pour pouvoir servir, voyez, on travaille pour l'emploi... eh z'êtes cons pourquoi vous croyez que le Leclerc il était aussi compliqué à fabriquer, qu'on a mit tout ce temps et tout ce fric ? Les arabes ils adorent quand ça claque, alors on met plein de gadget dedans qui serviront à rien vu les progrès du tir longue distance et de la rapidité des hélico de combats, mais comme ça, quand ils nous achète un Leclerc ils achète en réalité le double en frais d'entretien et de personnel de maintenance.

Bon... remarque ce qui a de marrant là dedans (enfin bon... c'est relatif) c'est que la France des années 2004 me fait bizarrement penser à celle de Giscard. La tiédeur, la molle bêtise ou chaques avancée sociale est battu en brèche pas une droite pompeuse et pompante et une foule de citoyen qui s'enfoncent doucement dans l'indifférence, déprimés et impuissants. hum hum Shit

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rebelle
Rapetisseur en chef
avatar

Nombre de messages : 76
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Dans mon slip
Date d'inscription : 17/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Mar 20 Juil - 20:11

Mr Meuh! a écrit:

Bon... remarque ce qui a de marrant là dedans (enfin bon... c'est relatif) c'est que la France des années 2004 me fait bizarrement penser à celle de Giscard. La tiédeur, la molle bêtise ou chaques avancée sociale est battu en brèche pas une droite pompeuse et pompante et une foule de citoyen qui s'enfoncent doucement dans l'indifférence, déprimés et impuissants. hum hum Shit

Tiens c'est marrant je me disais la même chose alors que j'ai pas vécu cette période. Mais c'est surtout quand je vois la télé d'époque, ça me fait penser à la télé de maintenant: ultra conformiste à en chier par terre et surtout aucun humour.

_________________
"Vous avez tous les jours des gens qui meurent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laglande.free.fr
Bob Savate
starlette
avatar

Nombre de messages : 18
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur une dame
Date d'inscription : 17/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Mar 20 Juil - 20:27

t'imagines un coluche là dedans ? Aujourd'hui pour "l'impertinence" on a Michaël Youn... l'impertinence NRJ quoi ....

_________________
J'aime beaucoup le chianti et les fèves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Mar 20 Juil - 20:31

Oui c'est vrai que quand Coluche a débarqué la France de Giscard a eu l'impression de sortir du coma. Aujourd'hui... bin.... elle est sous respiration artificielle à mon avis. L'impertinence NRJ comme tu dis.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SamReVolt
Bernard Henry Levy


Nombre de messages : 282
L'endroit où j'ai mes fesses posées : damonkul
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Mar 20 Juil - 21:08

Ya bien Dieudo, mais il n'est pas assez blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lamule
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 259
Age : 42
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Quelque part à l'Ouest de Chartres
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Mar 20 Juil - 21:13

Cet argumentaire de la croissance m'énerve particulièrement. Ce facteur fictif, cette "chose" impalpable est maniée comme un texte divin: on lui fait dire tout et son contraire.
Les résultats des années Jospin (je précise que je ne suis pas fan de Jospin)? Mais ma bonne dame, il avait la croissance avec lui.
Les déboires des deux premières années de raffarinades? La croissance n'était pas là!
La croissance revient? Faut pas trop en attendre.

Alors c'est quoi la "croissance"? M'est avis, que la croissance qui revient, c'est surtout les grosses bourses qui vont en attendre beaucoup. Le pékin moyen lui, il pourra aller vulgairement se brosser le dèrche à paille de fer pour expliquer qu'il pleure!

Car enfin, le chantage à la délocalisation n'est-il pas le plus dégueulasse qui soit? En substance, c'est:
Si vous ne voulez pas qu'on aille exploiter la misère et le manque d'avancées sociales ailleurs, faites en sorte de vous mettre dans la misère ici.
Oh bien sûr, travailler une heure de plus n'a jamais tué personne. Mais la direction que prennent les choses est puante. La philosphie ce sera d'aligner vers le bas. Si on peut parler de philosophie. Exit l'envie d'être modèle, maintenant la panacée, ce sont les pays pauvres! Qu'il fait bon produire chez les miséreux! Ils sont acceuillants eux!

Alors il y a pleins de chiffres disponibles partout. Tous les journalistes peuvent les consulter. Les bénéfices, les salaires des boss, les revenus des fonctionnaires, l'usine X est-elle viable ou non (si elle était indépendante aurait-elle un bilan positif ou non?)? Non, on nous parle de tendance et de cotations en bourse.
Une peur vicérale fait chuter les cours, des licenciements les font remonter. Toute cette machinerie est fictive, reliant des choses qui normalement ne devraient pas influer les unes sur les autres. Et on résume le tout par un paramètre qui se compte en points: la croissance.

Et les journaleux qui maintenant ne font que se faire les péroquets des politicons, suivant le principe les uns disent ceci les autres disent l'inverse, à vous de vous démerder. Un politicien peut se laisser aller à sortir n'importe laquelle des déclarations grossière et bidon, n'importe quel chiffre inexact. Quel journaleux télévisuel actuel lui ôtera la parole en lui interjectant à sa face de fiente "Ah non mais là je peux pas vous laisser dire ça! Si vous ne savez pas n'inventez pas des chiffres abracadabrantamescouilles". Sans prendre partit on peut au moins éviter les énormités non? Non c'est utopique de demander juste ça? Ben merde alors! Quel fin journaleux haut placé dans les rédactions aurait la connaissance et le courage pour en rabattre aux bonnimenteurs qui font passer leur merde de la veille pour un tiramisu royal?
"Tous les jours les français me disent.... ". Fait bien gaffe qu'un jour tu ais vraiment la légitimité de faire ce commencement de phrase mon bon con de Bussereau! Fais-y bein gaffe car ce jour là tu nous expliquera peut-être pourquoi tu t'es fait refaire la gueule à coup de pelle!

Allez! Suffit, je rêve éveillé. Je vais au bar! happy banane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Mar 20 Juil - 23:33

C'est marrant ce que tu dis Lamule, justement hier je regardais un reportage, analysé par des pros de l'image, autant que par les flics, sur le concept de "l'insécurité" et la façon dont la presse créer et enfle sur ce thème. Divers faits été relaté, faits divers qui avait lancé les rédactions sur le thème EEEeeenorme de l'insécurité la façon dont il était traité et la réalité. Par exemple à Evreux un père de famille venu pour discuter avec les racketteurs de son fils qui a fini lapidé et tué. La réalité ? Le type est venu discuter avec un cutteur et son fils n'avait pas été racketé... et des exemples comme ça il y en avait plein... alors quid du journalisme ? Bah oui, c'est devenu des bonnimenteurs dont la préoccupation est : mon reportage doit passer, et passer vite. Le supermarché de l'information et les hommes politiques et les industrielle qui les tiennent, le savent pertinement. Croissance, crise, insécurité, des mots clefs pour un public censément pavlovien... tristesse.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rebelle
Rapetisseur en chef
avatar

Nombre de messages : 76
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Dans mon slip
Date d'inscription : 17/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Mer 21 Juil - 15:21

Tiens un bon petit dossier sur le dernier délire médiatique: le faux scoop du RER D, par PLPL!!
(fichier PDF à télécharger)

Les affabulateurs
Tragicomédie médiatique en deux actes
Acte premier
Le Parti de la Presse et de l’Argent mord à l’hameçon
http://rezo.net/plpl/affabulateurs.pdf

Extraits amusants:

Citation :
En 1991, la presse avait menti sur la guerre du Golfe. « Nous sommes la démocratie »,
disaient les journalistes. En 1992, la presse avait menti pour vendre le « oui » au référendum
de Maastricht ; « nous sommes le pluralisme », disaient les journalistes. En 1999, la presse
récidivait à propos de la guerre de l’OTAN au Kosovo ; « Les leçons du Golfe ont été
retenues », disaient les journalistes.
En 1995, la presse a également menti contre les cheminots en grève de novembredécembre
; huit ans plus tard, au printemps 2003, elle mentait encore contre les enseignants,
puis contre les intermittents.
Ils mentent, ils s’excusent et puis ils recommencent. Au cours de l’année 2002,
l’hystérie médiatique a précipité l’incarcération de plusieurs personnes dans le cadre du
procès pour pédophilie à Outreau. Beaucoup était innocentes. Pour fêter la nouvelle année
2003, les journalistes ont envoyé en prison Abderrezak Besseghir, un employé à l’aéroport de
Roissy qu’ils accusaient de terrorisme. Il était innocent. Les médias, eux, sont des
multirécidivistes.
Tout au long de cette période, Le Parti de la Presse et de l’Argent (PPA) n’a cessé de
concentrer ses forces et son capital. Il a exposé son objectif : « aider Coca-Cola, par exemple,
à vendre son produit […]. Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le
cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre
disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce
que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible » (Patrick Le
Lay, PDG de TF1, in Les dirigeants face au changement, Editions du Huitième jour, p. 92). Ni
« dérapages » ni « emballements » : la médiocrité, l’erreur ou le mensonge sont les produits
naturels d’un système. PLPL le détruira.

Citation :
***Commentaire PLPL*** Ce que déplore le Parti de la Presse et de l’Argent, ce n’est
pas le manque de prudence mais le manque de poigne des élus. Non pas leur
précipitation mais leur « impuissance ». Tous paraissent presque regretter que Jacques
Chirac n’ait pas réclamé le rétablissement de la peine de mort.

Citation :
*** Commentaire PLPL*** Le service « public » qui court après le privé a désigné en
exclusivité les coupables de l’agression imaginaire : les Maghrébins et des Africains. La
conclusion s’impose : il faut surveiller et punir. Il faudrait plutôt que les détenteurs de
cartes de presse soient aussi de temps en temps munis d’un cerveau…

Citation :
Les déhanchements d’Alain-Gérard Slama
Dans Le Figaro du 12 juillet 2004, Alain Gérard Slama rebondit sur le fait divers du RER
pour enfourcher son cheval de bataille favori : la lutte contre la « francophobie » qu’il impute
aux immigrés : « L’atroce agression d’une Française traitée de “sale juive” dans un RER de
la région parisienne vient de donner la mesure de cette dérive ». Au terme d’une longue
contorsion, Slama assène : « On soulignait naguère le lien étroit qui, par haine de l’argent et
du cosmopolitisme, a longtemps apparenté l’antisémitisme à l’antiaméricanisme.
Aujourd’hui, au nom du même rejet de la liberté de l’individu et de ses valeurs universelles,
l’antisémitisme est devenu l’autre nom de la francophobie. »
***Commentaire PLPL*** Alain-Gérard Slama ment au carré. Comme le Journal du
dimanche, il renchérit sur les affabulations de la prétendue victime qui n’a pas déclaré
avoir été traitée de « sale juive ».

Citation :
***Commentaire PLPL*** En attendant le sursaut sardon, la France continue d’avoir
honte de ses journalistes. Ils ont menti deux jours durant, glapi contre les Maghrébins et
les Africains, insulté les « jeunes de banlieue » et les « anticapitaliste », obligé PLPL a
faire des heures supplémentaires (bénévoles), réclamé des punitions exemplaires. Les
auteurs de ce délit sont identifiés : journalistes, patrons de presse et éditorialistes. Leur
crime s’est déroulé devant des millions de témoins. Ces derniers resteront-ils
impassibles ? Ou, à leur tour, réclameront-ils que les coupables soient châtiés avec la
sévérité qui s’impose ?
LOI du 29 juillet 1881, Article 27 (modifié par Ordonnance 2000-916 2000-09-19
art. 3 JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002.)
« La publication, la diffusion ou la reproduction, par quelque moyen que ce soit, de
nouvelles fausses, de pièces fabriquées, falsifiées ou mensongèrement attribuées à des
tiers lorsque, faite de mauvaise foi, elle aura troublé la paix publique, ou aura été
susceptible de la troubler, sera punie d'une amende de 45 000 euros. »

_________________
"Vous avez tous les jours des gens qui meurent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laglande.free.fr
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Mer 21 Juil - 17:37

Mouais je ne suis pas aussi radicale que cette tendance du "tous pourris", qui plus es une tendance qui me gonfle d'autant que la liste est longue au final, les journalistes, les fonctionnaires, les hommes politiques, les pubards, les bobos, etc... c'est un peu la manie du siècle en France. La dénonciation virulente pour au final ne rien proposer, le "karl zéro style". L'émission dont je parlais avait une analyse plus fine, par exemple le flic qui constatait qu'avec le temps l'image des forces de l'ordre avait sensiblement changé virant au positif. Oui les journalistes y sont pour quelque chose d'autant mieux qu'il s'agit de transformer son journal télévisé en grand feuilleton plein de rebondissement, et donc avec des héros, des gentils et des méchants. Mais cela tient aussi au fait que la police a elle même changé. Les déclarations de Le Lay sont pour moi de la pur provocation parce qu'encore une fois c'est considérer que consommer sous entend ne pas avoir de cerveau, que la télé décerbre volontairement son public pour le mettre à la disposition de la pub, or il n'y aurait pas cette lutte entre marque si justement le public n'avait pas de cerveau. De plus c'est une optique tout à fait franco française de la perception de la pub, qui n'est pas du tout celle, par exemple du public anglais, dont on pourrait résumer la "philosophie" à "same shit new package, so don't bullshit me and make me laugh". Le Lay essaye simplement de se faire passer pour un intellectuel néo cynique alors qu'il n'est rien de plus qu'un industriel responsable, c'est à dire ici un gestionnaire.
Pour en revenir aux journalistes lors des festivités du 6 juin sur les plages normandes, le groupe des journalistes habilités à être sur place était placé à côté de la tribune de Bush... de sorte de boucher un angle de tir...
en Irak, les journalistes non acrédité par l'US Army, sont surnommé les "wildcats" et peuvent être considéré comme ennemi au même titre que n'importe quel barbu. Ce qui démontre passablement que le journalisme ne reste pas au service du pouvoir pour autant. Ce qui l'est c'est l'économie, l'industrie et la cooptation des chaines par des groupes privés engendre autant de dérive qu'en connait des groupes tel que Fox News. Si l'état français était aussi soucieux de liberté qu'il le prétend, il empécherait cet état de fait par des moyens très simples, mais justement depuis longtemps la politique et l'industrie marche main dans la main au point que certains hommes de droite rêvent ouvertement d'un grand parti politique industriel. Simplement parce que comme disait Audiard certain on bien compris qu'il valait mieux rémunéré un député et lui promettre une fin de carrière confortable qu'entretenir un roi nègre. La politique comme les journaliste sont des vocations mais certains ont compris que cela pouvait être un métier confortablement rénumérateur. De fait un PPDA peut bidonner son interview avec Castro et resté présenter le 20h.
Seulement il reste l'arbre qui cache la forêt, derrière cette frange de faiseur de drame il y aussi tout une cohorte d'hommes et de femmes qui risquent parfois leur vie pour ramener des images et rapporter des faits.
Et là on se retrouve généralement partagé entre reporter sans frontière et les PPDA style... les derniers se servant de la caution des seconds pour rendre leur statut intouchable et les seconds abusant du martyr de certain confrère pour invoquer l'éternel "le public a le droit de savoir" .

On n'en sort pas, et on en sortira pas tant que vrai volonté politique n'existera pas. Et je pense qu'il est beaucoup plus là le problème, le non interventionnisme voulu par la politique "libéral" est en réalité de la non assistance à société en danger, et puis n'oublions pas que c'est l'ère mittérand qui a transformé ces "journalistes" d'outil soumis à la censure de l'état pour en faire des outils des groupes privés comme Bouygue, Laguardère, etc...

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rebelle
Rapetisseur en chef
avatar

Nombre de messages : 76
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Dans mon slip
Date d'inscription : 17/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Mer 21 Juil - 18:39

J'ai oublié de préciser quand même que PLPL est un journal satirique, donc c'est vrai que si on lit pas leur texte dans ce sens là, ça peut paraître limite. Ils sont satiriques mais font aussi des propositions pour la presse française (cf sur leur site). En tout cas ils sont loin du "karl zero" style, qui lui dénonce tout et n'importe quoi sauf les choses importantes.
Je considère que la France possède les journalistes les plus révérencieux et les plus mauvais de tout les pays occidentaux. Ce n'est pas qu'un problème de personnes, beaucoup de journalistes aimeraient faire leur métier correctement, mais c'est aussi une affaire de système.


Pour la publicité je suis pas du tout sûr que ce ne soit qu'une idée franco-française de la critiquer. Pour ma part je prône son interdiction pure et simple.


Citation :
qui a transformé ces "journalistes" d'outil soumis à la censure de l'état pour en faire des outils des groupes privés comme Bouygue, Laguardère, etc...
Sachant que ces deux groupes privés sont très dépendants de l'Etat dont ils tirent leurs contrats. Il y a donc une double dépendance.

_________________
"Vous avez tous les jours des gens qui meurent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laglande.free.fr
Le rebelle
Rapetisseur en chef
avatar

Nombre de messages : 76
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Dans mon slip
Date d'inscription : 17/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Jeu 22 Juil - 14:49

Les Affabulateurs, acte 2

"On a raison de se tromper"
http://rezo.net/plpl/affabulateurs2.pdf

_________________
"Vous avez tous les jours des gens qui meurent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laglande.free.fr
Lamule
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 259
Age : 42
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Quelque part à l'Ouest de Chartres
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Ven 23 Juil - 19:56

J'aime bien PLPL.
Ils font un travail que je trouve intéressant: reprendre les mots des grands de ce monde. Car dans la nouvelle logique de la télévision, qui est de plus en plus, plus c'est gros, plus ça marche, et ce gros con de présentateur ne mouftera pas, il est de bon ton de coucher sur papier et de périniser la fraicheur de la bouze.
L'intervention de Juppé par exemple. Interview sous haute-tension. Monsieur droit-dans-ses-bottes ne devait pas être complètement à l'aise. Car un monsieur à la tête soi-disantt si bien faite a quand même prononcé des réponses qui n'en étaient pas. Etre hors-sujet est pourtant sévèrement réprimandé à l'école!.
A l'époque je m'étais dit que couché sur papier, cette non-réponse aurait été flagrante. Parceque s'il fallait attendre de PPDA qu'il objecte "euh, excusez moi monsieur Juppé, mais vous n'avez pas répondu à ma question là".
Un autre artifice fréquemment employé c'est "avant de vous répondre, j'aimerais rajouter quelque chose qui n'a pas été dit quand on parlait d'un autre sujet"... il est bien évident que la réponse, on l'attend toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Ven 23 Juil - 21:33

Alain Duhamel : "... des Imams... de nationalité étrangère..."
excellent ça, c'est quoi comme pays ça "nationalité étrangère" avant on disait "cosmopolite" enfin Lepen le dit toujours mais lui c'est la préhistoire. Donc Duhamel c'est le Moyen Age je suppose, sus aux Sarazins.

Julien Dray : "Quand un juif est agressé en France c'est la France qui est agressé."
Ah bon ? Bin merde alors pendant le Vel D'Hiv elle a dut sacrément avoir mal la France, d'ailleurs c'est pour ça que Papon croupit en taule...

Quand à la presse qui n'est jamais coupable de rien sauf de faire là où leur dit de faire, on aurait aimé les voir plus pugnaces et aussi scandalisé quand Juppé a fait passé un meurtre en direct pour de la légitime défense. Pour les oublieux, le direct des M6 sur la mort arrangé de Khaled Kelkal où l'on entendait clairement (et devant des millions de spectateurs) les gendarmes parachutistes dirent : "fini-le, fini-le".

arf

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fausse couche
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 171
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur une chaise
Date d'inscription : 23/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Sam 4 Sep - 19:22

EXACTEMENT!!!Pascal obispo,c'est nul!!

Et comme a dit De Gaule:" Je pete comme tout l'monde ,oui,mais moi j'suis general,alorsJE VOUS PISSE AU CUL,MON AMI!!JE VOUS PISSE AU CUL!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Dim 5 Sep - 1:09

Fausse couche a écrit:
EXACTEMENT!!!Pascal obispo,c'est nul!!

Et comme a dit De Gaule:" Je pete comme tout l'monde ,oui,mais moi j'suis general,alorsJE VOUS PISSE AU CUL,MON AMI!!JE VOUS PISSE AU CUL!

surprise surprise surprise

Ils ont dit ça sur France Inter ce matin?
Mince, faudrait que je commence à écouter lol lol lol

Sinon, je vous hais tous et j'assume yop! yop!

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Ven 10 Sep - 17:09

Bon, toi t'as un humour qui me plait pas et une croix celtique. Bravo, tu viens de gagner le droit d'être le premier vrai kickban du Chien Rose.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lamule
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 259
Age : 42
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Quelque part à l'Ouest de Chartres
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   Lun 4 Oct - 20:23

Air du temps, au début de ce topic on discourait de Croissance et de Chars Leclercs contre des terroristes et Pascal Obispo dans le cul de Duhamel...
Ou quelque chose comme ça yop!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce matin sur France-Inter   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce matin sur France-Inter
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver
» Matin en Caroline du Sud
» Comment prendre des photos du soleil le matin ?
» Un petit lever de soleil ce matin sur Le Havre
» ta voiture ne démarre pas le matin,, reste cool!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chien Rose :: Le Ring :: la foire d'empoigne-
Sauter vers: