Le Chien Rose

Un grand n'importe quoi dans la tradition des grands n'importe quoi du net
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gang of New York

Aller en bas 
AuteurMessage
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Gang of New York   Mar 26 Oct - 19:16

Vu sur Canal ce week-end. Un film pas mauvais, même si je trouve que Scorcese fabrique trop de chromo (Daniel-Day Lewis dans un drapeau américain... belle image mais on dirait une illustration pompière façon Remington) Un scénario indéniablement riche, une vision intelligente de la vengeance et une reflexion sur l'Amérique. Finalement ce que nous avons connu sous la Commune, les new yorkais l'on vécu avec la guerre de sécession... mais surtout si l'Amérique est née dans la rue, comme le dit la tag line, on peut aussi dire que c'est une naissance dans la barbarie (Day-Lewis, impeccable dans cette personnification de la sauvagerie américaine) et à travers les gangs, les même gang qui aujourd'hui fabriquent la nouvelle amérique, celle, hélas, dont parlait Emmanuel Todd dans sa fameuse formule : "L'Amérique est un pays qui est passé de la barbarie à la décadence sans passer par la civilisation."... heureusement cette vision là ne peut-être uniforme si l'on considère l'Amérique dans son ensemble, c'est à dire dans son tissu de contradiction.
Je regrette juste une chose, mais c'est inévitable avec Scorcese, le côté éminement catho, christique et rédempteur de l'affaire avec pour catharsis la violence... cette même hyper violence qui semble accablé le catholicisme de Gibson. Personelement je préfère la vision de Graham Greene sur le sujet, mais c'est un autre débat.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Gang of New York   Mar 26 Oct - 21:11

Gangs of New-York est un bon film doublé d'une énorme déception. Il y a des anecdotes historiques à foison et des scènes sublimes et qui en disent long sur l'état d'esprit de l'époque. Mais pourquoi envelopper tout ça d'une banale histoire de vengeance? On a droit à toutes les scènes inhérentes au genre: naissance d'une fascination pour sa cible, amourette avec le premier rôle féminin, trahison résultant de cette amourette, ...
Sinon, le couple Di Caprio-Diaz excepté, le casting est excellent: Gleeson, Neeson, C.Reilly et surtout Daniel Day Lewis campe magnifiquement leur personnage respectif.

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Gang of New York   Mar 26 Oct - 22:41

J'ai bien aimé ce film qui n'a pas du tout été une déception et qui a confirmé le talent d'acteur de Di Caprio et surtout du génialissime Day Lewis (on le voit pas assez, c'est un génie Cool )! Par contre, je suis d'accord pour l'amourette entre DiCaprio et Diaz!

Mais bon sang , quel film! yippikaie

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Gang of New York   Mar 26 Oct - 22:43

Y'a peu de chance que Day-Lewis soit très présent, puisque pour qu'il accepte de faire le film, Scorcese est allé le chercher à Venise.... où le monsieur faisait dans la cordonnerie de luxe (eh oui, raz le bol du ciné le mec... c'est marrant quand même comme parcours)

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fausse couche
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 171
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur une chaise
Date d'inscription : 23/07/2004

MessageSujet: Re: Gang of New York   Mar 26 Oct - 23:09

J'ai pas réussi a regarder ce film jusqu'a la fin,tellement j'trouvais ca bidon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Gang of New York   Mer 27 Oct - 10:31

C'est con, c'est à la fin que c'est le meilleur! green

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Gang of New York   Mer 27 Oct - 11:35

redux a écrit:
C'est con, c'est à la fin que c'est le meilleur! green

Clair , c'est vraiment dommage de se taper toutes les scènes d'expos et de ne pas assister au feu d'artifice green

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doc zaïus
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 161
L'endroit où j'ai mes fesses posées : tralfamadore
Date d'inscription : 26/07/2004

MessageSujet: Re: Gang of New York   Ven 29 Oct - 12:37

Je vous dirai si j'ai aimé le film le jour où je verrai la version longue. Je garde espoir...
Il est vraiment dommage que Scorcese n'ai pas la possibilité de faire ce qu'il voulait. En attendant, Gangs of New York est juste un bon film où D. D. Lewis y est monstrueusement exceptionnel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/thegoldenage/leitmotiv/
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Gang of New York   Ven 29 Oct - 20:36

doc zaïus a écrit:
Je vous dirai si j'ai aimé le film le jour où je verrai la version longue. Je garde espoir...
Il est vraiment dommage que Scorcese n'ai pas la possibilité de faire ce qu'il voulait. En attendant, Gangs of New York est juste un bon film où D. D. Lewis y est monstrueusement exceptionnel.

Que la version soit longue ou courte, il n'en reste pas moins que Gangs of New-York reposera toujours sur cette banale histoire de vengeance. Le seul intérêt à la chose, c'est qu'il doit y avoir d'autres anecdotes sympathiques.

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gang of New York   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gang of New York
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toy Fair International New York 2010 - 14 au 17 Février 2010
» Comic con New York 2010
» Paris-New York New York-Paris de Drommelschlager
» Pour le gang des Tractions ....et les autres aussi
» L'arrivée du Carpathia à New-York

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chien Rose :: les trucs qui bougent qui s'écoute qui se lise :: Le grand écran-
Sauter vers: