Le Chien Rose

Un grand n'importe quoi dans la tradition des grands n'importe quoi du net
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hombre (David Ritt - 1967) adapté d'Elmore Leonard

Aller en bas 
AuteurMessage
doc zaïus
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 161
L'endroit où j'ai mes fesses posées : tralfamadore
Date d'inscription : 26/07/2004

MessageSujet: Hombre (David Ritt - 1967) adapté d'Elmore Leonard   Mar 30 Nov - 15:02



Hombre
Western américain de Martin Ritt (1967)
Avec Paul Newman, Barbara Rush, Diane Cilento, Richard Boone, Fredric March
Durée : 111'
IMDb
DVD : Zone 1 sous titré français

Août 1884
Une diligence de la compagnie Hatch & Dodge fait route de Sweetmary vers Contention. Le chemin de fer ayant définitivement supplanté la diligence, ceci est son tout dernier voyage. A son bord se trouve John Russell (Paul Newman) un Blanc surnommé "Hombre" qui fut, enfant, enlevé et élevé par les Apaches jusqu'à ses 12 ans. Jessie (Diane Cilento), l'ex-gérante d'un hôtel dont Russell venait de faire l'acquisition par héritage, l'accompagne. Alex Favor (Fredric March), docteur délégué à la réserve indienne de San Carlos, et sa jeune épouse Audra (Barbara Rush) sont également du voyage, ainsi qu'une jeune fille de 18 ans récemment libéré d'une tribu Apache, un employé de la compagnie et un chef de bande.

D'un rythme très lent et poursuivant la tendance du western de la fin des années 60 (qui marquera également son déclin), Hombre s'attache plus à ses personnages qu'à l'action. L'intrigue est réduite à sa plus simple expression : le voyage en diligence et les rapports de force qui s'établiront entre les différents membres du petit groupe. Au fur et à mesure des discussions, les masques tomberont, révélant les desseins de chacun et les premiers dialogues laisseront peu à peu place au silence et à l'intensité des regards échangés.

S'il y a conflit, il s'agit plus ici d'un conflit de "moralité", opposant la morale des Blancs à celle des Apaches, cette dernière personnalisée par "Hombre", épicentre de l'aventure.
"Hombre", admirablement campé par Paul Newman, est misanthrope, indifférent au sort de ses semblables (mais quels sont-ils ?), très peu diplomate et sans pitié. Ses silences rythment le voyage et le film et sa sécheresse de caractère (véritable miroir du désert dans lequel il évolue depuis toujours) s'oppose à l'altruisme et à la générosité du personnage de Jessie réduite, elle, à une certaine naïveté.

Si le roman de Elmore Leonard dont est inspiré le long métrage de Ritt se voulait être un violent réquisitoire anti-raciste, le film lui, met face à face cette société généreuse mais hypocrite, lâche et timorée dont est issue Jessie et le monde plus primitif de Russell où l'on connaît le prix de la vie et où l'on ne s'attendrit jamais sur l'inévitable.

Et c'est avec émotion, paisiblement guidé par le sublime thème musical de David Rose, que l'on découvrira le personnage dissimulé derrière l'indifférence de John Russell, derrière ses silences immobiles et ses méditations funestes…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/thegoldenage/leitmotiv/
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Hombre (David Ritt - 1967) adapté d'Elmore Leonard   Mar 30 Nov - 22:20

Voilà un film qui peut s'avérer intéressant. Mais vu qu'il n'est disponible qu'en zone 1et qu'une diffusion sur le hertzien semble hypothétique, j'aurai plus vite fait de me procurer le bouquin.

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doc zaïus
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 161
L'endroit où j'ai mes fesses posées : tralfamadore
Date d'inscription : 26/07/2004

MessageSujet: Re: Hombre (David Ritt - 1967) adapté d'Elmore Leonard   Mer 1 Déc - 13:19

Ou encore faire dézonner ton lecteur DVD, ou bien lire les DVD zone 1 sur ton PC... Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/thegoldenage/leitmotiv/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hombre (David Ritt - 1967) adapté d'Elmore Leonard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hombre (David Ritt - 1967) adapté d'Elmore Leonard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elmore LEONARD (Etats-Unis)
» David Nicholls: Starter for Ten, One Day et autres...
» Casino Royale - James Bond 1967
» David Tennant
» David Grattan et Stefan Michalski - Directives en matière d’environnement pour les musées — ICC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chien Rose :: les trucs qui bougent qui s'écoute qui se lise :: Le grand écran-
Sauter vers: