Le Chien Rose

Un grand n'importe quoi dans la tradition des grands n'importe quoi du net
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La famille

Aller en bas 
AuteurMessage
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1613
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: La famille   Ven 28 Sep - 21:35

Faut que je vous raconte un truc un peu personnel. Depuis quelques mois, raison économique oblige, mon frère et moi nous voilà à devoir revivre chez notre... mère. A nos ages c'est le pur bonheur t'imagines. Le truc c'est qu'avec mon frère on a jamais été proche, mais quand on s'est retrouvé comme ça, on s'est mit à parler et à sympathiser. Je ne le connais pas très bien, je ne le trouve pas forcément passionant mais il a des qualités que je n'ai pas et ça m'intéressait de le connaitre un peu mieux. Un jour il amène un de ses potes à la baraque et avec le pote on sympathise. Peut-être un peu trop au goût de mon frère, un soir, totalement par hasard je le surprend avec ce pote au téléphone entrain de me tartiner de merde comme je n'avais jamais été tartiné. Des trucs très personnels qui plus est, concernant ma vie privée, dont il ne sait pas grand chose, mais assez pour pouvoir en donner une description ici nauséabonde. Mais le pire c'est qu'il a fait une allusion au rapport que j'entretenais avec mon père et au discours soit disant dégueulasse "qui a mit tout le monde mal à l'aise" selon lui pendant son enterrement. Pendant le dit enterrement, pendant que tout le monde me disait que j'avais fait un beau discour je me disais que c'était ça qui était dégueulasse parce qu'on ne disait pas la même chose à mon frère qui avait parlé après moi, et ma mère a gardé le fameux discour pendant deux ans accroché à sa cheminée. Je crois que c'était la pire insulte qu'il pouvait me faire en dehors de me chier dessus en dévoilant ma vie privé de la façon la plus sale possible.
Bon, sur le moment j'ai été tellement blessé qu'au lieu de lui coller mon poing dans la gueule, je me suis justifié dans une lettre... justifié de quoi ? Bin de rien justement mais c'est comme ça qu'on se retrouve quand tout d'un coup la bêtise vous a mit le doute.

Depuis je ne lui adresse plus la parole, sa simple vu me donne la nausée, et quand on m'en parle... Et bin tien voilà que ma mère se pointe pour que je fasse quelque chose à cette situation, que j'aille parler avec mon frère qu'elle est entre les deux et patati patalère. Bien entendu elle ne lui demande rien à cette pute, et bien entendu lui me la fait, quand il me parle, mec cool, moi-tout-va-bien. Ce qu'elle ne comprend pas c'est que rien que l'idée de lui parler me donne de véritables envies homicide, et aborder ce sujet de "réconcilition" avec moi me fait péter un cable. Me voilà à devoir me justifier et ça me rend dingue ! D'où je dois me justifier alors que cette larve, deux heures avant de m'avoir chier dessus par pur jalousie maladive me proposait un poker !?
Bon de Dieu de rage et l'autre membre de ma famille qui commence à dire : si tu étais dans un tribunale tu devrais le prouver surprise
Prouver quoi ? Que cette loppe me chie dessus dans le dos ? A qui ? Pourquoi ? Je n'ai rien à prouver mais surtout, surtout je n'ai strictement rien à dire à ce genre de larve, qu'il fusse de mon sang ou pas d'ailleurs. Ce qu'il a dit est non seulement impardonnable mais à mon endroit la goutte qui fait déboder le vase.

Mais pourquoi bon Dieu j'ai une famille comme ça !
Remarque à mon avis je ne suis pas le seul... arf

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Markus
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 403
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Sur la dépouille du dernier mec qui m'a posé cette question
Date d'inscription : 16/04/2005

MessageSujet: Re: La famille   Sam 29 Sep - 15:02

Ben tu vois là ça serait le moment où je te dirais que tu n'as qu'une famille, que tu devrais te réconcillier avec et que c'est quand ils sont plus là qu'on se rend compte qu'on aime certaines personnes (j'en sais quelque chose). Que peut-être que si tu lui parle tu comprendras pourquoi il t'as fait ça, qu'en fait peut-être il t'envie un peu, etc...
Mais après tout qui suis-je pour te dire ça, un psychologue ? Non juste un type quelconque. Mon avis vaut autant que celui d'un autre mais c'est pas à moi de te faire la morale, et en plus vu la famille que j'ai, je n'ai pas une grande expérience des conflits familliaux. D'autres te seront peut-être plus utiles.
Je ne ferais juste que m'exprimer. Après fais-en ce que tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bomaz
flooder à la con
avatar

Nombre de messages : 558
Age : 75
L'endroit où j'ai mes fesses posées : entre Bangkok et Miami
Date d'inscription : 17/07/2004

MessageSujet: Re: La famille   Sam 29 Sep - 21:13

ben moi, c'est pareil .. je parle pas à mon frere( enfin, un frere avec un vagin hein, une soeur quoi). mais je ferais aps avancer le schmilblick parce que je m'en fous ... green apres, niveau conflit familial, j'ai pas grand chose dans ma famille (à part cette soeur quoi) ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.peugeot.fr
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1613
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: La famille   Dim 30 Sep - 19:14

oui bof fallait que j'évacue, et pour le coup on a qu'une famille tout ça et bin je répondrais : TANT MIEUX ! parce que sinon je deviendrais dingue. Je n'ai pas besoin d'explication Bomaz ni d'essayer de comprendre, je sais très bien la raison de tout ça, mon frère est resté jaloux de moi depuis qu'il a 12 ans et il en a 50 !!! pfff! Tout ceux qui ont été mes proches un jour, il se les approprie ou fait mine, encore l'autre jour à me parler de mon ex belle soeur comme s'il allait en vacance avec alors qu'il la connait à peine... ça fait des années que je vis avec cet ambivalence à me dire "ah kan même c'est ma famille" jusqu'au jour où tu t'aperçois que dans certain cas c'est une excuse, une façon de laisser passer le pire pour pas te sentir "abandonné". Mais famille ou pas tous les individus ont un seuil de tolérance et un seuil où leurs actes (parce que je ne parle que de ce truc là, il y a eut pire... bien pire) deviennent intolérable, et peu importe qui les a commit, père, mère, frangin. tu vois à contrario je me suis réconcilier avec mon père après des années à se faire la gueule parce que précisément un jour je l'ai remit à sa place, ça l'a réveillé et ça nous a remit à niveau, hélas il est partit peu de temps après. Pour mon frère à part le fait qu'il m'a insulté, insulté la mémoire de mon père, salit, et que c'est impardonnable, il me fait pitié, c'est hélas tout.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bomaz
flooder à la con
avatar

Nombre de messages : 558
Age : 75
L'endroit où j'ai mes fesses posées : entre Bangkok et Miami
Date d'inscription : 17/07/2004

MessageSujet: Re: La famille   Dim 30 Sep - 20:53

bomaz a écrit:
ben moi, c'est pareil .. je parle pas à mon frere( enfin, un frere avec un vagin hein, une soeur quoi). mais je ferais aps avancer le schmilblick parce que je m'en fous ... green apres, niveau conflit familial, j'ai pas grand chose dans ma famille (à part cette soeur quoi) ...


juste comme ça : le je m'en fous s'adresse au fait que je me foute de plus parler à ma soeur !!! pas que je me fous de pas faire avancer le schmilblick !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.peugeot.fr
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1613
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: La famille   Dim 30 Sep - 21:14

Oui non excuse Bomaz, en fait ça s'adressait à Markus... Rolling Eyes je comprends au contraire très bien d'en avoir rien à foutre de ne plus parler à un des membres de sa famille, quand il y a abus il y a abus donc, famille ou pas on a tous nos limites.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Markus
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 403
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Sur la dépouille du dernier mec qui m'a posé cette question
Date d'inscription : 16/04/2005

MessageSujet: Re: La famille   Dim 30 Sep - 23:26

Enfin bref, avec tout ça, chef, on peut dire que t'as pas d'bol... Heureusement, y'a (A vous de remplir moi je vais mettre l'alcool et les potes beer triste Mais on peut aussi mettre la drogue dirty smoke , le forum, le pc killbill ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La famille   

Revenir en haut Aller en bas
 
La famille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La famille nombreuse en Afrique!
» peterbilt de la famille Turner.
» [BUM BUM] Ma ch'tite famille
» Peut être bientôt un camping car dans la famille
» Un nouveau petit chat chez ma belle famille :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chien Rose :: Le Ring :: la foire d'empoigne-
Sauter vers: