Le Chien Rose

Un grand n'importe quoi dans la tradition des grands n'importe quoi du net
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [BD] Ayako - Tezuka

Aller en bas 
AuteurMessage
SamReVolt
Bernard Henry Levy


Nombre de messages : 282
L'endroit où j'ai mes fesses posées : damonkul
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: [BD] Ayako - Tezuka   Dim 25 Juil - 0:03

Série: Ayako
Dessinateur: Tezuka Osamu
Scénariste: Tezuka Osamu
Sens: japonais
Genre: Manga
Editeur: DELCOURT
Public conseillé: Tous Publics (public averti, pas vraiment pour les n'enfants non)
Album broché en noir et blanc



Synopsis (hélas pas de moi):
L'immédiat après guerre au Japon. L'occupant américain impose ses volontés au vaincu exsangue, notamment une réforme agraire aux effets terribles. Jusqu'à présent, la famille de grands propriétaires, les Tengé, faisait la loi à Yodoyama. Jira Tengé, prisonnier de guerre tout juste rapatrié, est devenu agent secret au servece des forces américaines. Il retrouve une famille dont les leins se sont singulièrement dénaturés. Maudite par sa naissance, sa "soeur", la petite Ayako, sera le jouet du destin.
Un des grands récits du "Tezuka social" (je confirme)! Une oeuvre naturaliste (c'est un doux euphémisme) qui, par le biais de la chronique d'une riche famille provinciale, décrit les énormes bouleversements subis par le Japon de l'après-guerre. Ce pays, en effet, va soudainement devoir passer du féodalisme à la modernité ! Les Américains devront faire face à la montée des forces de gauche et aux résistances des plus conservateurs. Les historiens ont appelé cette époque "la période de brouillard" de l'après-guerre.

Ayako Tome 1:


Extrait:



Ayako Tome 2:


Extrait:


Avis du 14/12/2003:

C'est cru, violent, dure, implacable, d'une pertinence rare, absolument tous les tabous de la société japonaise y passe (lâcheté, avarice, guerre de successions, vengeance, inceste, enfants adultérins, viol, loi du silence, "petits meurtres en famille", patriarcat et j'en passe et des meilleures...) l'auteur dressant de cette dernière un tableau sans concession incroyablement réaliste. Le tout servi par un travail graphique à l'image du récit, tantôt réaliste, tantôt osé, avec des partis pris estétiques terriblement efficace.

J'ai vraiment hâte de découvrir le 3e et dernier tome, car franchement, je me demande comment tout cela va bien pouvoir se terminer, la fin du tome 2 maintient ainsi la tension à son comble.

Désolé pour cet avis, plus que générale, mais je ne vais quand même pas vous raconter l'histoire non plus.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

S'en suit trois moins d''un insoutenable attente avant la sortie du dernier tome...
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



Aperçu:


Le 07/03/2004:

Que dire sinon que cette oeuvre est tout simplement extraordinaire.
L'on a droit à une véritable montée en tension durant tout ce dernier tome qui multiplie moultes rebondissements et retournements de situation
Le tout servi par un final d'anthologie.

Il s'agit là d'une oeuvre parfaitement maitrisée de bout en bout, qui ne décoit jamais, un véritable roman noir qui évite habilement les écueils auquels l'on a souvent droit lorsque qu'un auteur s'attaque un à tel mélange de genre, où réalité politico-historique, fiction policière et saga familiale (pardon pour le pléonasme) se cotoient dans un écheveau complexe.

Un grand merci à Akata/Delcourt de nous avoir permis de découvrir ce pure bijou

NB: à savoir ceci: Angoulême 2004 : Nominé pour le prix du patrimoine de la bd

C'est peu dire que cette récompense est amplement méritée.
Les "tauliers" du festival doivent s'en mordre les doigts de ne pas avoir consacrer son auteur (rien de moins que le père du manga et de l'animation au Japon où il est considéré comme un véritable Dieu) de son vivant alors qu'ils en avaient pourtant eu l'occasion. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: [BD] Ayako - Tezuka   Mar 27 Déc - 21:05

Bigre, voici l'un des plus vieux topics de ce forum.

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BD] Ayako - Tezuka
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chien Rose :: les trucs qui bougent qui s'écoute qui se lise :: Lire-
Sauter vers: