Le Chien Rose

Un grand n'importe quoi dans la tradition des grands n'importe quoi du net
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rions un peu avec nos amis les stars

Aller en bas 
AuteurMessage
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Rions un peu avec nos amis les stars   Sam 7 Aoû - 21:34

L'autre jour Jennifer Gardner parlant de son rôle dans le film 30 ans je sais plus quoi où elle joue une gamine de 13 dans le corps d'une... euh femelle (Charlton restons calme). Donc la charmante de nous expliquer que pour son rôle elle a passé du temps avec des filles de 13 ans... et qu'elle a mangé des bondons, des gâteaux, etc.... gnagnagna...

Bon, d'une part faudrait qu'elle se renseigne entre la différence qu'il y a entre 13 ans et 5, ensuite cette déclaration, sans doute pondu par je ne sais quel agent ahuris sort de ce qu'on appel la Methode.
La Méthode, comme chacun sait a été crée par l'Actor Studio, inspiré des théories de Stanislavsky réuni dans un excellent bouquin la Formation de l'Acteur (je vous le recommande même si vous rêvez pas de devenir comédien, ça renseigne bien sur ce métier et le travail). Seulement la Methode vise à ce que le comédien puisse ressentir et comprendre des émotions dans un domaine qu'il ne connait pas.... Donc soit Mlle Gardner est née avec des seins et son sourire texas, soit son agent est une burne et elle une fifille bien obéissante. Soit, 3ème option, on te prend un peu pour un con.

Par exemple la Méthode te propose de te mettre dans la peau d'un tabouret, tu vas pas passer deux jours avec des tabourets, il faut donc retrouver une émotion proche que tu connaisses, paralysie, soumission, fixité... l'imagination et l'observation sont essentiel à la Méthode et au métier d'acteur. Mais s'il s'agit d'être clochard ou flic, bin... seulement c'est devenu une espèce de truc tellement surfait depuis Ragning Bull que donc... Jennifer pfff!

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adamo
starlette qui couche pas
avatar

Nombre de messages : 30
L'endroit où j'ai mes fesses posées : rhoooo
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Sam 7 Aoû - 23:39

Il y a une anecdote il me semble sur Dustin Hoffman qui lors du tournage de "marrathon man" explique à Laurence Olivier qu'il s'est fait soigner une dent sans anesthésie pour pouvoir jouer la fameuse scène ce à quoi Laurence lui demande pourquoi il ne se contente pas simplement de jouer la comédie green

Bon j'ai peut être un peu déformé l'anecdote donc si quelqu'un à des précisions :be my guest happy banane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Sam 7 Aoû - 23:43

C'est à ça je crois, en l'occurence je crois que cette histoire elle aussi raconté à propos de la fameuse scène finale, où Hoffman a refait faire la scène cinquante douze fois parce qu'il ne trouvait pas assez "vrai" Rolling Eyes

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fiend471
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
L'endroit où j'ai mes fesses posées : l'univers
Date d'inscription : 31/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Sam 7 Aoû - 23:51

y'a aussi le truc qu'il courait comme un branque juste avant la prise pour avoir l'air bien essouflé, ah ces acteurs, quel numéro lol

je me souviens surtout avoir lu qu'un bon acteur c'était surtout un taré du culte de sa personnalité, avoir un égo surdimensionné serait nécessaire

jennifer.. si belle, si conne, enfin plutôt si chipie héhéééé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trash-times.com
SamReVolt
Bernard Henry Levy


Nombre de messages : 282
L'endroit où j'ai mes fesses posées : damonkul
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Dim 8 Aoû - 9:13

En même temps, tout le monde aura compris que contrairement à Alias, son présent rôle est tout sauf un rôle de composition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Dim 8 Aoû - 14:38

Ouais enfin l'égo et l'acteur c'est précisement le point d'achoppement. Tu passes une partie de ta vie à entrer et sortir de la peau de personnage et tu le fais déjà parce que tu veux qu'on t'aime. Un acteur c'est vite insupportable si tu ne supporte pas de voir un type séduire tout ce qui bouge, flipper sa maman si tu n'es pas contant de son travail et avoir un besoin constant d'amour. C'est pas tant l'égo que la fragilité. Tous les comédiens que j'ai rencontré ont un point commun, ils veulent faire rire, capter l'attention, séduire, mais chacun à leur manière et souvent par le biais de l'anecdote. Et même la grosse vedette du genre gros balaise habitué aux rôle de héros, de dur, devant son réal pas contant il est tout contrit comme une jeune fille. Il y a des gens qui les détestent, à commencer par des réals, moi je les aime beaucoup, j'adore faire bosser un acteur. Et la dimension de l'égo est très variable, comme toujours c'est pas forcément les plus gros et les plus talentueux qui ont le plus gros égo. J'ai rencontré ce que j'appélerais des pigistes de la comédie, plus connus pour les 6857365 pubs qu'ils ont fait qu'autre chose et qui se croyaient dans Shakespeare alors qu'il vendaient des pneux, bien sûr des casse-noix de 1er catégorie.
Le culte de la personnalité, non je crois pas, sauf les cons, ça pas besoin d'être acteur, con c'est un métier en soit si on regarde Raffarin par exemple, mais c'est vrai qu'il y en a des corcées. André Pousse que je connais assez du fait qu'il venait avec sa famille passer des vacances chez mes parents, a un melon assez extraordinaire question culte de lui-même, Lorent Deutsch avec qui j'ai fait une pub une fois, est du genre petit gars tranquille. Donc...

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Dim 8 Aoû - 17:26

Mr Meuh! a écrit:
Lorent Deutsch avec qui j'ai fait une pub une fois, est du genre petit gars tranquille. Donc...

Et est-ce qu'il t'a fait son numéro de charme? green

bouletr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Dim 8 Aoû - 18:24

pfff!



Je te l'ais déjà dit, le poste de Chef Coiffeur te pend au nez toi. rock'n roll




Tu voudrais pas qu'on t'appelles Jacques Dessanges des fois ? Non parce qu'on manque de philosophe tu vois...

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fiend471
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
L'endroit où j'ai mes fesses posées : l'univers
Date d'inscription : 31/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Dim 8 Aoû - 18:54

Mr Meuh! a écrit:
moi je les aime beaucoup, j'adore faire bosser un acteur.

allez, gunther mon ami c'est bien c'est bon, tu es splendide, tu vas le prendre cet acteur , oui tout sourire héhéééé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trash-times.com
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Dim 8 Aoû - 18:59

Mr Meuh! a écrit:
pfff!
Tu voudrais pas qu'on t'appelles Jacques Dessanges des fois ? Non parce qu'on manque de philosophe tu vois...

Avec BHL et le professeur Rollin, je trouve au contraire que l'on est fort bien pourvu en la matière. yeah !

rock'n roll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Dim 8 Aoû - 19:18

pas d'accord Nanan, BHL c'est pas un philosophe, c'est une coiffure, quand au professeur rollin, pour ce qu'on l'entend.... pfff!



Et pis l'autre radiateur avec son Gunther il la calme sa joie où y va se retrouver dans la gadoue façon puzzle. evildead

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fiend471
starlette
avatar

Nombre de messages : 29
L'endroit où j'ai mes fesses posées : l'univers
Date d'inscription : 31/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Lun 9 Aoû - 22:37

Mr Meuh! a écrit:
Et pis l'autre radiateur avec son Gunther il la calme sa joie où y va se retrouver dans la gadoue façon puzzle. evildead

? t'as des expériences à raconter ? triste monstre rendeer un sujet zoophile ferait un carton en lectures (voir le succès masturbation) après on s'étonne qu'il y ait autant de filles ici, mais elles aiment bien lire discuter de choses tabou albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.trash-times.com
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mar 10 Aoû - 19:30

Bon toujours dans la série rions un peu.... Jacky Chan a qui on demande ce qu'il pensait d'Ong Bak. "j'ai l'impression de revoir les films que je faisait à mes début..." et pis après le petit laïus sur la violence pas bô tout ça.... Rolling Eyes Alors on aimerait quand même rappeler à monsieur le grand artiste que déjà c'est pas beau de faire sa jalouse, ensuite qu'il n'a jamais fait de film avec la brûtalité de Ong Bak, et ce même quand on essayait de le vendre comme le nouveau Bruce Lee, et pour la simple raison que le Hong Kong de cette époque ne s'intéressait pas au réalisme et que c'est précisément feu Petit Dragon qui a introduit la violence brut dans le cinéma chinois. Jacky Chan tout talentueux qui soit s'est toujours bien gardé d'entrer dans ce creddo, et la seule fois où il s'est retrouvé dans un film bien rude, il s'est faché tout rouge après le réalisateur surtout parce qu'on y voyait une scène de sexe un peu brut où un gros se farcissait sa copine sur un capot de voiture.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cfury
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 200
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Ma tete
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mar 10 Aoû - 19:58

Peut etre qu'il n'etait pas totalement denué de mauvaise foi ce brave Jackie. Il faisait à mon avis reference à la periode seventies de sa carriere. Parce que c'est vrai que ses films etait plutot brutaux (tout est relatif) à cette periode. D'ailleurs ce sont les films qui ont le moins marché en Asie (et donc dans le monde). Ce n'est que vers le debut des annes 80 (il me semble je sais plus) qu'il a commencé a avoir du succes en intregrant la fameuse "Chan's Touch" (le kung fu comédie). D'ailleurs moi la periode 70 de Jackie Chan, pour les quelques films que j'ai vu j'aime bien. Certains des annes 80 aussi (ahhhh Police Story!!! Cannonball j'adore!!!! yop! ) mais dans l'ensemble je suis pas fan. Par contre je crois qu'effectivement il a pris le melon. Apparement y'a un nouveau Police Story qui va sortir, on verra bien...

_________________
"Sur un terrain de foot, je pourrais même tacler ma mère." J.Cobos, défenseur de l'OGC Nice.

ZEFURYTEK

[size=14:4cff5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mar 10 Aoû - 20:48

Non, non, justement, regarde bien les films de cette période qui ont un ce point commun aux pornos que le scénario est fait pour les scènes de combat, la violence est "gentille", coups improbables, prises interminables, bref rien qui fait la brutalité et l'efficacité de Ong Bak ou des films de Lee.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mar 10 Aoû - 21:14

Certes les films en question ont dû énormément vieillir mais je ne trouve pas les films de Bruce Lee d'une grande violence. hum hum
Par contre, plus que par les coups portés, si violence il y a, elle s'exprime davantage à travers le regard de Bruce Lee et l'expression de son visage.

ninja

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mar 10 Aoû - 22:03

Lee avait le même soucis confucianiste que Chan, à savoir qu'il n'aimait pas la violence non justifié. Par exemple les scènes "gore" de Big Boss ont été mise contre son gré (et plus tard l'une d'elle sucrée) dans la Fureur de Vaincre il était contant que son personnage meurt à la fin parce qu'il utilisait la violence comme moyen d'expression, hors la loi, et en faillant à la promesse faites au maître. Mais globalement c'est moins de la violence que de la brutalité pure. Ong Bak n'est pas à proprement dit un film violent, pas de scènes gore, pas de torture, d'humiliation brutale, et je crois même pas de sang en dépit des monstreuses torgnoles qu'on s'y envoie, mais là où ça rejoint Lee, c'est la sauvagerie intrasec qui émane des combats. Quand Lee miaule avant de coller un pain à Chuck, lui brise une jambe puis l'achève en lui broyant la nuque c'est violent mais surtout du rare brutalité, effectivement du fait de l'acteur lui même.
Mais si tu regardes les techniques utilisés dans Big Boss, ce sont les mêmes type de chorégraphie que chez Chan à ses début. Du très classiques comme on en faisait à la chaine à cette époque là. Lee avait tenu à régler ses propres combats lui-même sur le film, mais n'étant personne à l'époque, c'est surtout son rival dans le film qui réglera les scènes et surtout la scène finale. Elles sont improbable, c'est le reproche essentiel que faisait lee au kung fu cinéma de l'époque. Il savait d'autant de quoi il parlait qu'il était autant un artiste martial qu'un habitué des combats de rue (ce qui a terme motivera du reste l'élaboration du Jet Kun Do).
Le point commun qu'entretien Ong Bak avec le reste de la filmographie de Lee est l'efficacité extrême (les coups sont quasiment depuis toujours porté au ciné de H.K) et la sauvagerie, plus psychologique du combat que souligné par des effets sanglants. C'est là à mon avis où Chan se la raconte un peu parce qu'il a suivi la ligne imposé par H.K jusqu'à trouver son style, sans doute plus proche de ses aspirations, pas oublié que Chan est un admirateur incontesté d'Harold Lloyd (dont il a réinventé la fameuse cascade de l'horloge, mais avec tout ses doigts lui, vu que Lloyd en avait perdu trois au cours d'une autre cascade) et du slapstick en général.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mar 10 Aoû - 22:13

Je n'ai, à ce jour, vu que deux Bruce Lee. Il faudrait donc que je remédie à ce manque.
Il est quand même curieux de voir que dans La fureur du dragon, celui avec Chuck Norris, Bruce Lee s'astreigne à y insérer des scènes comiques. Car même si ses combats étaient plus brutaux que ceux d'un Chan, là où ils se rejoignent, c'est dans la présence d'un humour, la plupart du temps plus lourd qu'efficace.

ninja2

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mar 10 Aoû - 22:31

Faut voir un truc, Lee, selon ses proches, était constament entrain de faire l'andouille, sa femme par exemple adore ce film parce que ça ressemble a l'homme qu'elle a connu. Lee d'après le portrait que j'ai pu m'en faire à force de m'intéresser au sujet, que je connais pas mal maintenant, était un mélange à la fois de petits garçon ruant dans les brancard (môme on l'appelait "le gorille"...) de brute violente qui détestait perdre (ce qui ne lui ai du reste jamais arrivé), d'arrogant bonhomme qui défiait tout le monde, bref un Dragon dans toute sa splendeur, c'était aussi un farceur, un perfectionniste obsessionel, un homme au charisme immense, un type respectueux de ses adversaire (sauf s'ils avaient la mauvaise idée de réussir à le toucher...), respectueux de ses employés et collaborateurs, bon père, et bien entendu un maître voir un génie dans son art, si rapide autant à comprendre qu'à agir, qu'il a intégré son style en 5 ans et qu'à sa mort il avait commencé l'élaboration d'un art martial qui est aujourd'hui intégré au CQC (close quartet combat) à savoir les techniques de combat enseigné aux unités d'élites US.
Les scènes d'humour, on peut les trouver lourde, mais avec le temps je les regarde différement parce que que ce ça soit dans la Fureur de Vaincre où Lee fait le japonais bigleux (lunettes triple foyer à l'appui) ou l'histoire des "soupes" au début de la Fureur du Dragon c'est un des aspect marrant de ce personnage plus connu pour sa capacité de frappe.

Hélas, c'est un des côtés de sa personne, parmis d'autre qu'on ne connais pratiquement pas.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cfury
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 200
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Ma tete
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mer 11 Aoû - 14:56

Moi je resumerai que Bruce Lee est intouchable, indemodable, inimitable.
D'ailleurs ce soir je me refait la Fureur de Vaincre, qui est pour moi le meilleur Bruce Lee.
Quand je lis des accroches du style "L'Asie nous envoit son nouveau dragon" en parlant de Tony Jaa, je trouve ça inutile et ridicule. Jaa est spectaculaire, mais je n'ai jamais retrouvé dans Ong Bak, ce charisme qui faisait la force de Bruce. D'ailleurs j'ai pas aimé Ong Bak.
Pour le ciné d'action je pense que l'on est tous au diapason pour dire que la mort de Bruce Lee a été une grosse perte. Parce qu'à la difference d'un Jackie Chan ou d'un Jet Li, qui nous pondent de grosses daubes depuis leur amarrage aux States, "Operation Dragon" etait TOTALEMENT dans la continuité de la carriere de Lee et tellement respectueux vis a vis de son public que l'on peut regretter que "Le Jeu de la Mort" n'ait pas été terminé.

_________________
"Sur un terrain de foot, je pourrais même tacler ma mère." J.Cobos, défenseur de l'OGC Nice.

ZEFURYTEK

[size=14:4cff5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mer 11 Aoû - 15:05

Cfury a écrit:
Moi je resumerai que Bruce Lee est intouchable, indemodable, inimitable.
D'ailleurs ce soir je me refait la Fureur de Vaincre, qui est pour moi le meilleur Bruce Lee.
Quand je lis des accroches du style "L'Asie nous envoit son nouveau dragon" en parlant de Tony Jaa, je trouve ça inutile et ridicule. Jaa est spectaculaire, mais je n'ai jamais retrouvé dans Ong Bak, ce charisme qui faisait la force de Bruce. D'ailleurs j'ai pas aimé Ong Bak.
Pour le ciné d'action je pense que l'on est tous au diapason pour dire que la mort de Bruce Lee a été une grosse perte. Parce qu'à la difference d'un Jackie Chan ou d'un Jet Li, qui nous pondent de grosses daubes depuis leur amarrage aux States, "Operation Dragon" etait TOTALEMENT dans la continuité de la carriere de Lee et tellement respectueux vis a vis de son public que l'on peut regretter que "Le Jeu de la Mort" n'ait pas été terminé.

Une fois de plus, je suis totalement d'accord avec Cfury green Rien à ajouter yeah !

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wallflowers
starlette
avatar

Nombre de messages : 26
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur des muscles saillants et imberbes
Date d'inscription : 28/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mer 11 Aoû - 17:32

pour en revenir à la confrontation Dustin hofman et laurence oliveir c'etait pas au sujet de la dent, mais bel et bien au sujet d'une scene ou Dustin devait arriver essouflé. Il avouait qu'il avait fait expres de courrir pour avoir cet air là, Laurence lui aurait dit simplement "pourquoi vous faites pas semblant comme tout le monde?"

_________________
"mais comment fait Mr Meuh! pour être aussi beau et intelligent ? C'est facile, il fait semblant"

Journal intime d'Ann Franck 28/07/44
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mer 11 Aoû - 18:03

J'ai bien aimé Ong Bak ni pour son "scénario" ni pour ces gimmicks emprunté au "cinéma" de JCVD bien pour sa séchèreresse, sa brutalité, la puissance, même si voir trois fois un mec passer dans un anneau ne m'interesse pas du tout, et c'est d'ailleurs sans doute où le cinéma martial blesse comparé à celui de Lee. Avant et surtout après lui on a cherché à démultiplié l'effet, jusqu'ici que ce soit Chan, Jet Li, Dacascos (donc là on parle de véritable artiste martiaux pas d'une danseuse en Spantex pas d'accord ) le truc a été de remplacer la puissance réel et la rapidité inhumaine d'un seul (il faut savoir que la pellicule était ralenti pour filmer Bruce Lee... c'est tout dire) par des actions toujours plus spectaculaire. Lee est d'autant irremplaçable qu'il n'était jamais un personnage de film, ou plutôt il était dans la vie autant que sur l'écran. Du reste très vite on s'embarrasse plus de donner à son personnage un nom, il est Lee, point. Et ses performances retiennent tout le film.
Quand on regarde les trente minutes tournée par Lee sur le Jeu de la Mort, on voit que tout repose là dessus, son style et sa personnalité. Les combattants qu'il met face à lui sont non seulement des amis de l'acteur, mais d'authentique combattant, pas des cascadeurs. Du reste en y réfléchissant le Jeu de la Mort est avant tout un grand véhicule de promotion pour le Jet Kun Do, le style sans style (c'est tout le creddo de Lee, l'adaptation au combat, il n'est pas le seul mais c'est un cas assez rare dans le monde des arts martiaux chinois). Le seul qu'il ne parvient pas à battre c'est Kareem Abdul Jabbar, sauf en trichant, c'est à dire en l'aveuglant, et Jabbar est naturellement adepte du Jet Kun Do.

C'est pourquoi le remplacer au cinéma ou tenter de le faire était inepte. Chan a choisi d'être autre chose, Li et les autres se sont recommandé aux prouesses chorégraphique des Yuen Woo Ping et autre Phillip Kwok, du travail de cascadeur, pas de combattant. D'ailleurs Jet Li n'a jamais combattu, uniquement des représentations.
Alors si j'aime aussi la fureur de vaincre ne serait-ce que parce que c'est le plus joliment tourné (la scène de combat contre le russe !!!) je ne peux pas non plus dire que le cinéma de Lee n'est pas limité, borné. Opération Dragon est un piètre James Bond, même si... le réalisateur Lee ne déborde pas d'invention graphique, il connait son corps, son jeu, sa caméra, son art mais son travail est limité par cet ensemble (si j'ose dire) Bruce Lee est une ellipse à lui tout seul. Un regard du fauve et on comprend que ça va mal tourné, un coup de pied et pas même besoin du son pour voir que ça fait mal (la scène dans la fureur du dragon où il s'entraine avec les serveurs n'est pas cablé, les coups sont portés et les cascadeurs dégage comme un rien).
Mais quel rêve cela aurait été de voir Lee jouant sous la direction (quel idée étrange mais c'était déjà la sienne après tout) sous la direction de Polansky. Qu'est-ce que le rescapé des camps devenus star d'Hollywood et l'immigré chinois de Kawoloon sur le chemain du panthéon aurait pu se dire et faire ensemble. Aucune idée, mais à mon avis le cinéma martial actuel n'aurait pas le profil spectaculaire qu'il a aujourd'hui. Et puis surtout, ça nous aurait peut-être évité la danseuse en Spantex. Lee n'avait peut-être finalement qu'un tord là dedans, il ne faisait pas du cinéma, il parlait de son art, de son mode de pensée, de sa philosophie (c'était l'idée de Silent Flute que devait donc tourné Polansky et ce qui transparait du projet Jeu de la Mort). C'était un homme radical, son art de combat visait l'économie, il n'aurait sans doute jamais pensé que cette économie des coups et des prouesses allait permettre à toute une génération de mannequin et de danseuse ambitieuse de devenir des starlette du cinéma d'action par le biais d'un montage cut et de quelques mois en salle de muscule.
Du reste il ne comptait visiblement pas continuer dans la voie du cinéma, peu avant sa mort il parlait déjà de retraite après quelques films. Sa vie de mégastar l'épuisait, il craignait aussi de vieillir, craignait de perdre en performance, il n'était pas du genre à supporter les demi mesures.
De toute façon on aura beau faire, même si Tony Jaa et ses potes respectent l'aspect réaliste et performance cher à Lee, ce dernier restera un phénomène d'exception. Il ne s'est pas contenté de bruler l'écran de sa présence, il a mit des millions de gens au karaté, au kung fu, au wing shun, ce qui était du reste un de ses voeux, le Guerrier, plus tard connu sous le feuilleton Kung Fu, popularisera son art et la philosophie de Shaolin (un comble pour un type qui d'une part à peu avoir avec le projet et d'autre part se moquait de la tradition façon Shaolin) et trouvera même le moyen (c'est triste mais c'est assez ettonant quand même) de faire parler de lui à la mort de son fils. Puisque ce dernier mourra de la même manière que son "personnage" dans la version Clouse du Jeu de la Mort (ironie de l'histoire, Brandon voulait absolument de démarquer de son père), et ceci pour expliquer tous les raccords bidon du film, un faux pour un vrai, un vrai pour un faux. Ouais décidément un destin hors du commun

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cfury
star qui fait des caprices
avatar

Nombre de messages : 200
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Ma tete
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mer 11 Aoû - 19:52

Tiens en parlant de Kung Fu, t'imagines un peu comment ça l'aurait fait de le voir dans le rôle titre? Bon Carradine m'a quand même bercé avec sa flute quand j'etais gosse, mais quant on sait pourquoi Bruce Lee n'avait pas les faveurs de la Warner (c'est pas bien difficile hein? Rolling Eyes ), j'enrage de ne pas avoir vu ce que pouvait donné le petit scarabée par le petit dragon... nerf !

_________________
"Sur un terrain de foot, je pourrais même tacler ma mère." J.Cobos, défenseur de l'OGC Nice.

ZEFURYTEK

[size=14:4cff5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vendetta
Peep-Show Man
avatar

Nombre de messages : 99
L'endroit où j'ai mes fesses posées : En train de me faire une corde de pièces de monnaie
Date d'inscription : 04/08/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mer 11 Aoû - 19:52

Meuh a dit:
Citation :
Mais quel rêve cela aurait été de voir Lee jouant sous la direction (quel idée étrange mais c'était déjà la sienne après tout) sous la direction de Polansky. Qu'est-ce que le rescapé des camps devenus star d'Hollywood et l'immigré chinois de Kawoloon sur le chemain du panthéon aurait pu se dire et faire ensemble.
En effet, malheureusement le projet ne s'est jamais réalisé.
Polansky rend d'ailleurs un hommage discret à Bruce Lee dans Le Locataire: le film que Tartovsky/Polansky va voir avec Adjani est un film avec Bruce Lee. Cool

Sinon, Ong Bak est une déception: 2/6.

Vendetta - rock -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Jeu 26 Aoû - 16:36

Petite guéguerre sur le plateau du tourmage de Ocean's twelve lors duquel les deux vedettes féminines, Julia Roberts et Catherine Zeta-Jones, ont failli en venir aux mains. Motif? La première trouve que la seconde bénéficie de tenues plus ravissantes que les siennes, du coup crise de jalousie et le Clooney qui se voit chargé par la production de calmer les deux dames.
Qu'est ce qu'on ce marre à Hollywood! clapclap

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Sam 13 Nov - 18:17

Dans la rubrique le monde à l'envers, Lia Minnelli(59 ans) est accusé de viol, coups et licenciement abusif par son ex-chauffeur (56ans). Ce dernier affirme avoir une"preuve physique de ses abus".
En voilà une histoire cocasse.

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Sam 13 Nov - 18:39

Mais quelle preuve physique peut-il avoir? surprise

L'empreinte de ses dents quand elle l'a mordu? green
Il a fait faire un relevé d'empreintes digitales sur lui quand elle l'a giflé? green

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Sam 13 Nov - 20:43

Je n'en sais pas plus. Il serait amusant de suivre l'évolution de cette affaire car je vois mal Liza tabasser son chauffeur sans que celui-ci ne se défende. A moins qu'elle se soit inspirée de tes méthodes de combat au sein du tas de boue. Et là, je compatis, le mec a dû morfler. green

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Lun 15 Nov - 15:57

Oui, mais je ferais remarquer qu'elle n'a pas utiliser de Redux pour passer le chauffeur à la moulinette. En résumé : "bibliothèque verte !"

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Lun 15 Nov - 22:17

Mr Meuh! a écrit:
Oui, mais je ferais remarquer qu'elle n'a pas utiliser de Redux pour passer le chauffeur à la moulinette. En résumé : "bibliothèque verte !"

Une femme n'a pas besoin de Redux pour passer qui que ce soit à la moulinette, seul toi utilise ce subterfuge bleuh !

Et puis si Liza a utilisé mes méthodes, c'est clair que le chauffeur a plus d'une preuve physique tilalilah!

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mar 16 Nov - 17:29

melvie a écrit:

Et puis si Liza a utilisé mes méthodes, c'est clair que le chauffeur a plus d'une preuve physique tilalilah!


C'est à dire qu'il est enceinte de trois mois ? surprise green

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   Mar 16 Nov - 23:39

Mr Meuh! a écrit:
melvie a écrit:

Et puis si Liza a utilisé mes méthodes, c'est clair que le chauffeur a plus d'une preuve physique tilalilah!


C'est à dire qu'il est enceinte de trois mois ? surprise green

lol lol lol
non, mais je vais y penser pour la prochaine fois clapclap

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rions un peu avec nos amis les stars   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rions un peu avec nos amis les stars
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rions un peu avec la presse TV
» Eurocitro avec mes amis (es) du CAMAC
» Aller au cinéma : seul ou accompagné ?
» Mal-être.
» Comptine pour les gens heureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chien Rose :: les trucs qui bougent qui s'écoute qui se lise :: Le grand écran-
Sauter vers: