Le Chien Rose

Un grand n'importe quoi dans la tradition des grands n'importe quoi du net
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les collègues : on les aime, on les hait...

Aller en bas 
AuteurMessage
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Les collègues : on les aime, on les hait...   Lun 9 Aoû - 18:03

Ayant vu qu'il y avait déjà deux topics sur le travail (J'aime mon travail et Je veux assassiner mon patron), j'ai longtemps hésité à ouvrir ce topic-ci...et pourtant, avec le temps qu'on passe avec eux, on a tous quelques anecdotes marrantes ou trashs avec nos collègues...

En ce qui me concerne, comme je l'ai déjà dit, je travaille dans une boite où je suis la seule femme avec une soixantaine d'hommes green , mais ce n'est pas rose tous les jours pas d'accord

Il y a bien sûr une petite bande avec qui on fait un peu les 400 coups entre nos tâches respectives et ceux qui vous plombent votre journée arf

Je vais donc commencer en vous racontant une anecdote sympa:
J'ai quelques uns de mes collègues , qui , quand je n'ai pas le moral -c'est pas très souvent, mais bon- se mettent en quatre pour me détendre : alors ça passe au show gogo dancer, à la chanson, à la chorégraphie délirante, ou aux petites blagues ou attentions sympathiques...
Je sais ce que vous allez vous dire.... ben, ils en foutent pas lourd dans cette boîte pfff! ; et je vous répondrai : certes, mais le travail à faire est fait green

Mais bien sûr, ce n'est pas toujours le cas, comme je le disais plus haut, et donc il arrive qu'un collègue lourdingue arrive dans mon bureau en gueulant parce qu'il ne sait plus comment procéder dans son contentieux avec l'administration (moi, en l'occurrence dans ce labo) ou avec les fournisseurs et clients (personnes dont je m'occupe aussi) et là, je suis souvent limite de péter un cable car je ne supporte pas qu'on me gueule dessus alors que le gars se décharge de son incapacité à gérer son problème...
Dans le genre lourdingue, il y a aussi celui qui vient s'épancher dans votre bureau : il vous raconte tous les jours la même chose avec la même spontanéité que s'il le racontait pour la première fois pfff!

Et d'autres phénomènes, mais je vous laisse me faire part des votres, ça me remontera sûrement le moral de me dire que je ne suis pas toute seule... yop!

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Les collègues : on les aime, on les hait...   Lun 9 Aoû - 22:40

Bah tiens des gogos dancers.... eh bin c'est du propre tiens ! Et pourquoi moi mes collègues elles faisait jamais du strip tease avant...
Non parce que là, c'est très franchement pas la peine. pas d'accord

Oh bah là sur mes collègues j'ai pas grand chose à dire, le réceptionniste de l'aprème est un presque un pote on rigole on cause de tout, et on s'invite mutuellement à des coups (bière ou café) sur le dos du patron green mais bon à part ça... la seule personne que je vois régulièrement c'est mon boss, et lui ça dépend des jours. C'est le genre , quoiqu'il arrive à te tenir la jambe au moment ou tu préférerais pas, et sinon il aime bien gueuler après un peu toujours les mêmes choses, les impôts, les étrangers, les noirs, la baisse de fréquentation de son hôtel. Autrement il kiffe les objets d'arts, il vient me demander mon avis sur les photos qu'il fait des chambres pour son site...

La chieuse c'est la compta et réceptionniste principale, elle est un peu dingue elle, allergique chronique, trop chaud, trop froid... passe son temps à considérer que toute les conneries qui sont faites sur le planning sont de la faute des autres, et quand je lui fait remarquer que c'est elle qui a oublié tel truc, évidement c'est de ma faute à moi, je l'ai pas mit au bon endroit... Rolling Eyes Enfin bon globalement ils sont pas trop méchant.
J'ai vu des têtes de cons autrement supérieur, j'en parlerais une autre fois.

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redux
Franck Provost, le coiffeur des stars
avatar

Nombre de messages : 673
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Un beau fauteuil en osier
Date d'inscription : 25/07/2004

MessageSujet: Re: Les collègues : on les aime, on les hait...   Mar 10 Aoû - 18:28

Cet été, comme les précédents d'ailleurs, je bosse dans un Castorama au service logistique. Personnellement, j'ai pris le parti de ne pas prendre le chou considérant que, même si je bosse, ce sont quand même mes vacances. Par conséquent, je ne me soucie guère des disputes de clocher qu'il peut y avoir entre les employés permanents du magasin.
Dans l'ensemble, on peut dire que la "faux culerie" règne en maître avec des chefs d'équipe ( lol ) qui préfèrent cracher sur les employés lorsque ceux-ci ont le dos tourné plutôt que face à face. Sans évoquer l'espèce de lutte des classes que certains vendeurs se plaisent à entretenir considérant les gars de la logistique comme des sous-merdes. rambo
Bon, moi je fais mon taf, si j'ai un problème, je le dis et surtout, à chaque jour de labeur j'essaie d'y mettre un petit grain de folie afin que la journée passe plus agréablement. happy banane

_________________
-" J'ai été le tout premier musicien absolument incompétent de l'histoire du rock".
Brian Eno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Les collègues : on les aime, on les hait...   Mar 10 Aoû - 18:44

mon pire collègue à moi c'était il y a 15 ans environs, quand je faisais gardien de nuit pour payer une partie de mes études déjà fort chers, gardien de nuit c'est pas folichon, tu reste assis 8 à 12 heures par nuits, tu fais une ronde pour la forme toutes les 2heures, et à part ça... bah rien. Il y avait un site où nous étions toujours par deux (IBM) et des fois je tombais sur des calibres...
Un soir un collègue commence à m'entretenir de la Bible... bon... sa théorie c'était que le Mythe de la Pomme, adan et eve, tout ça était en réalité non pas un interdit sur le sexe, mais sur le ... cannibalisme. La pomme étant par sa forme le symbole du cerveau qui est en effet un met prisé dans l'anthropophagie culturelle.... bien c'est pas complètement con non plus... oui mais pas huit heures durant !!! surprise Oui, oui, pendant 8 heures ce type m'a parlé de ça et uniquement de ça... j'étais tellement saoulé que j'ai passé le dernier quart d'heure de vacation dans les chiottes a essayé de ne pas exploser.... pimpon

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Les collègues : on les aime, on les hait...   Jeu 19 Aoû - 16:19

Horreur , mon collègue-psychose est revenu de congés hum hum
J'explique, ce collègue est assez âgé (59 ans) et part à la retraite en avril 2005 fiesta . Il n'est pas méchant, mais est toujours dans mon bureau à me raconter sa vie et , comme d'un jour à l'autre il ne se souvient pas de ce qu'il m'a dit, j'ai le droit au même refrain tous les jours beuh!

AUjourd'jui, il est déjà venue me voir trois fois trente minutes pour me raconter que des broutilles et des ragots mad!
Vivement avril 2005, sinon, je sens que je vais devenir yippikaie

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senebrae
starlette qui couche pas
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 34
L'endroit où j'ai mes fesses posées : Sur le rebord de la fenêtre...
Date d'inscription : 18/07/2004

MessageSujet: Re: Les collègues : on les aime, on les hait...   Ven 27 Aoû - 21:36

ATTENTION C'EST LONG ET PAS INTERESSANT :
Cool
Bon moi je ne suis qu'une petite stagiaire d'été pendant le mois d'aôut. Je n'ai donc passé que 2 jours au tout début avec la personne que je remplace, et en deux jours, j'ai été cidérée par le côté simple d'esprit de cette bonne femme (et son fils est pas mieux, dommage il est mignon, mais bon...). Là elle est revenue de congés depuis hier. Et elle est complètement à l'ouest, elle plane totalement la pauvre.
La serrure de la porte de son patron a été changée. Elle n'est plus à clé mais à fermeture electronique (enfin c'est chelou). Je lui explique le plus simple et clair possible. Elle me regarde toujours avec des grands yeux comme ça : surprise (et j'exagère pas). J'avais l'impression qu'elle avait imprimé ce que je lui avait expliqué avec les serrures.
MAIS NON. A l'heure de dej, elel vient me voir, et me dit "vous pouvez garder le bureau le temps que je déjeun car je n'ai pas la clé, c'est Mr (son patron) qui l'a.", je lui répond il y a un double dans le bureau d'un tel. Elle me dit "non non, Mr ... l'a récupérée car il avait oublié la sienne chez lui." Dans ma tête ça cogite, mais Mr n'a pas de clé, il a un truc électronique, pourquoi il aurait besoin de la clé de la bonne femme??
Elle insiste pendant 10 min. Et je lui réexplique la chose. Et là, une illumination : "Aaaaah, je n'ai pas une serrure électrique dans mon bureau ! C'est une clé normale !"
Elle était persuadé que sa serrure était la même que son patron, c'est à dire électronique, et qu'elle ne pouvait fermer ou ouvrir son bureau seulement avec la clé de son patron.

Alléluia !
J'ai mis sans mentir 15 min pour lui expliquer hier matin. Et hier aprem, elle avait toujours pas percuté... La stagiaire qui était avec moi, était morte de rire à côté.

Nan mais faut vraiment être simple pour pas voir la différence entre une serrure à clé et une serrure électronique !

Bon, apparemment je suis pas la seule à penser qu'elle est simple. On la surnomme le lémurien, ou alors la nerveuse.
Et je la revois Lundi !
Je veux passssssssssssssss arf

Voilà c'était pas drole et pas intéressant. Exclamation

_________________
"Architecte de mes féeries, Je faisais, à ma volonté, Sous un tunnel de pierreries Passer un océan dompté." (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur.com
Mr Meuh!
Master de la Ceremony
avatar

Nombre de messages : 1612
L'endroit où j'ai mes fesses posées :
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: Les collègues : on les aime, on les hait...   Ven 27 Aoû - 21:54

Ouais.... simple.... c'est le mot.... Lémurien... mmmh... en effet, sinon il y a la brouette, 2 neurones, Diabolik, ah non ça c'est déjà prit green

_________________
Si j'avais sut où tout cela nous ménerait, jamais je ne m'en serais mêlé.

Max Planck, à propos de ses propres études
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melvie
Chieuse Pro
avatar

Nombre de messages : 916
L'endroit où j'ai mes fesses posées : sur le chien pink en train de me défouler
Date d'inscription : 24/07/2004

MessageSujet: Re: Les collègues : on les aime, on les hait...   Ven 27 Aoû - 21:58

Senebrae a écrit:
Voilà c'était pas drole et pas intéressant. Exclamation

Si,si Senebrae, ça ne va pas te rassurer, mais c'est drole green -surtout quand on ne le vit pas, je te l'accorde Wink

_________________
J'ai envie d'étriper quelqu'un ... Un volontaire???
L'abus de Melvie est dangereux pour la santé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les collègues : on les aime, on les hait...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les collègues : on les aime, on les hait...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'aime deux choses
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» Et m’aime si {A Toi Séduisant Jeune Homme}
» rocco aime le fouet
» Je t'aime, fais-moi peur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chien Rose :: Le Ring :: la foire d'empoigne-
Sauter vers: